SNPTV
Pub TV

Les coulisses de la campagne des Sauveteurs en Mer

C’est l’histoire d’une jeune sirène, seule, au fond de l’eau, qui se languit de trouver le prince charmant avec qui elle pourra passer sa vie.
C’est l’histoire d’un marin qui tombe à l’eau et qui donne enfin à cette sirène l’espoir de  vivre le grand Amour.

Mais c’est aussi l’histoire d’un gilet de sauvetage qui va rendre cet amour impossible et qui laissera éternellement cette sirène, seule, au fond de l’eau, tant qu’il sera porté par les  marins.


QUESTIONS ANNONCEUR

regis-benazech-2Régis BENAZECH, Directeur de la Communication et du Développement de la SNSM

Quels sont les enjeux d’une nouvelle prise de parole TV pour votre marque ?
À un moment où la SNSM doit faire face à des enjeux économiques importants (comme le renouvellement et la maintenance de sa flotte ainsi que la formation de ses bénévoles issus d’horizons de plus en plus diversifiés) il devient nécessaire pour la SNSM de mieux se faire connaitre auprès du public qui représente 85 % de nos sources de financement. Pour cela nous misons sur des vecteurs de communication de grande audience afin de dimensionner l’image et la notoriété de la SNSM à hauteur du capital sympathie dont elle bénéficie dans le cœur des français. Et puis nous souhaitons également mieux nous faire connaître auprès de l’ensemble des usagers de la mer, au-delà des plaisanciers, notamment ceux qui pratiquent la plage et les nouveaux sports nautiques alentour comme, le kitesurf, paddle, windsurf etc…

Quel dispositif de communication avez-vous mis en place ?
Grâce à de généreux partenaires, le film a pu être diffusé en plus de la TV, au cinéma notamment auprès de Médiavision, en digital via notre chaîne Youtube, sur les réseaux sociaux, en affichage digital et en pré-roll via nos partenaires et sur Youtube.

Quelles spécificités du média TV avez-vous exploitées pour cette campagne ?
Nous avons pris le parti de la qualité à la quantité en privilégiant les fenêtres de diffusion à large écoute entre le JT et le programme du soir, plutôt que la répétition sur des créneaux de plus faible audience.

En quoi la télévision vous a-t-elle semblé incontournable dans votre stratégie ?
La Télévision reste encore le moyen à la fois le plus rapide et le plus large en termes de cibles lorsque l’on souhaite élargir la notoriété d’un label à tous les publics et c’est ce que nous recherchons.

QUESTIONS AGENCE
f-delacourtFabrice DELACOURT, Directeur de la Création, Publicis Conseil

Que vous a apporté le média TV pour cette campagne ?
La SNSM est une association dont la mission principale est de sauver des vies en mer. Son mode de financement principal est celui des dons.
Dans ce contexte, deux enjeux sont importants : alerter sur l’importance du port du gilet de sauvetage en mer mais aussi lancer un appel au don.
Tout le monde est concerné, le media TV, par sa puissance s’est avéré incontournable.

Comment avez-vous mis en scène les bénéfices de l’offre ?
Dans ce film c’est un service qui est mis en scène grâce au sauvetage par le gilet qui est essentiel. L’appel au don apparaît comme une évidence pour faire fonctionner l’association.

Qu’est-ce qui caractérise cette campagne ?
Deux points essentiels :
> L’utilisation du mythe universel de la sirène et du marin pour alerter sur les dangers de la mer et rebondir sur l’importance du port du gilet qui sauve des vies en mer.
> L’animation (et sa qualité formidable grâce au travail de Wizz) qui permet de captiver le spectateur en mettant en scène cette histoire d’amour entre la sirène et son marin.

 

> Cliquez pour visualiser le making of de la campagne