SNPTV
Pub TV

Les coulisses de la campagne DÉCATHLON

“Faire bouger le sport”
DÉCATHLON
présente son nouveau territoire de communication

Dans la continuité de la vision dévoilée en 2021, “Le sport rend le monde meilleur”, DÉCATHLON passe un cap et invite à une phase d’action :  faire tomber toutes les barrières qui limitent l’accès au sport en s’appuyant sur sa force d’innovation produit, service et humaine. “Faire bouger le sport” pour rendre ses plaisirs et ses bienfaits durablement accessibles au plus grand nombre : c’est cette mission qui s’exprime aujourd’hui dans une nouvelle campagne de communication lancée par une campagne TV et digitale selon un plan média construit par Havas Media.

À travers ces spots inspirants, modernes et ambitieux, DÉCATHLON clame son amour du sport et son obsession constante : démocratiser le sport par l’innovation. Réalisés par We Are From LA (WAFLA), à l’origine du clip Happy pour Pharrell Williams, ces films interprétés par de véritables sportifs amateurs mettent en scène des images de sport qui montrent à quel point DÉCATHLON œuvre sans cesse pour réinventer la pratique et l’étendre à encore plus de terrains.


Questions annonceur
Sonya Mahcine – Directrice Communication Externe

Quels sont les enjeux d’une nouvelle prise de parole TV pour votre marque ?
L’enjeu était d’introduire un nouveau territoire de création, dans le prolongement de celui dévoilé en 2021 autour de la vision « Le sport rend le monde meilleur ». Cette fois-ci, nous souhaitions passer un cap et inviter à une phase d’action : « Faire bouger le sport », c’est-à-dire mettre toute la force d’innovation produit, service et humaine de Decathlon pour faire tomber toutes les barrières qui limitent l’accès au sport.

Quel dispositif de communication avez-vous mis en place ?
La première phase de cette nouvelle campagne de communication a été lancée par un dispositif TV et digital s’appuyant sur trois versions de spots de 30’, 40’s et 60’s.
Dans un second temps, c’est à travers tous nos leviers de communication que nous allons continuer à exprimer cette posture : radio, PLV, VOL, display, activations social, etc.

Quelles spécificités du média TV avez-vous exploitées pour cette campagne ?
Accompagnés par l’agence Havas Media, nous avons orchestré notre lancement en commençant par la diffusion de notre film en format 60 » le premier soir en road block sur toutes les chaines les plus puissantes de notre plan, suivi par la diffusion pendant 3 jours d’un format 100% 40 » puis le reste de la campagne en 30 ». Notre lancement en 60 » a été porté par les émissions phares du vendredi soir. Ce dispositif nous a permis de toucher 12 millions de téléspectateurs sur une seule soirée.

En quoi la télévision vous a-t-elle semblé incontournable dans votre stratégie ?
La télévision reste le media socle pour toucher le plus grand nombre de personnes pour un lancement, et ainsi atteindre nos objectifs d’image et de préférence de marque. D’ailleurs nous projetons de toucher 85% des 25-49 ans en télévision sur cette campagne.

Questions agence
Mehdi Benali – Directeur Général de BETC

Que vous a apporté le média TV pour cette campagne ?
Le lancement de la plateforme « Faire bouger le sport » nécessitait de l’impact. Visuel, musical, émotionnel. Le media TV nous a permis d’atteindre cet objectif primordial. Nous avions besoin de formats relativement longs pour démontrer l’ampleur de l’action de la marque sur tout un ensemble de sports, et la TV nous a donné accès à ces formats. Enfin, Decathlon est une marque populaire, sur le podium des marques préférées des Français. Quel autre media pouvait ainsi nous permettre de retrouver l’ensemble des Français ? La TV s’est imposée comme une réponse évidente.

Comment avez-vous mis en scène les bénéfices de l’offre ?
Nous jouons dans ce film sur la dissonance entre les images et la voix off. Nous avons voulu éclairer le status quo dans le sport auquel la marque refuse de se résoudre. Nous profitons donc de chaque scène pour montrer comment, chaque jour, Decathlon invente et commercialise des produits innovants qui rendent le sport accessible à tous les Français. Et ce en balayant les barrières les plus fréquentes que rencontrent les Français dans leur rapport au sport.

Qu’est-ce qui caractérise cette campagne ?
Le dynamisme ! Si à la fin du film, vous avez envie de chausser vos baskets et de sortir pratiquer votre sport favori, le pari est gagné.