SNPTV
Chiffres clés

La diffusion de la fiction à la télévision en 2014

Pour la septième année consécutive, le Centre national du cinéma et de l’image animée a réalisé une étude sur la diffusion de la fiction à la télévision. Cette étude analyse la programmation de la fiction sur les chaînes nationales historiques en 2014. Elle met en lumière l’offre et la consommation de fiction sur l’ensemble de la journée et plus particulièrement en première partie de soirée.

La fiction, premier genre à la télévision

En 2014, les chaînes nationales gratuites (TF1, France 2, France 3, France 5, M6, Arte, D8, W9, TMC, NT1, NRJ12, France 4, D17, Gulli, HD1, 6ter, Numéro 23 et RMC Découverte) diffusent 39 100 heures de fiction sur l’ensemble de la journée selon Médiamétrie. La fiction est le premier genre de programmes en termes d’offre et de consommation. En volume horaire, la fiction représente 24,9 % de l’offre de programmes des chaînes nationales gratuites et 24,6 % de la consommation des téléspectateurs âgés de 4 ans et plus.

L’offre de fiction en première partie de soirée est en baisse. En 2014, les chaînes nationales historiques (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et Arte) proposent 825 soirées de fiction, soit 26 soirées de moins qu’en 2013 (-3,1 %). En 2014, 37,7 % des soirées sont dédiées à la fiction sur les chaînes nationales historiques, contre 38,9 % en 2013.

Hausse de l’offre de fiction française en première partie de soirée

En 2014, le nombre de soirées dédiées à la fiction française sur les chaînes nationales historiques augmente de 13 soirées par rapport à 2013 alors que l’offre de fiction étrangère diminue de 39 soirées. L’offre est en baisse de 15 soirées pour la fiction européenne non française, de 11 soirées pour la fiction américaine et de 13 soirées pour la fiction étrangère hors Europe et Etats-Unis. L’offre de fiction américaine apparaît ainsi en baisse pour la deuxième année consécutive. En 2014, la fiction française occupe 40,1 % des soirées dédiées à la fiction sur les chaînes nationales historiques (331 soirées), contre 59,9 % pour la fiction étrangère (494 soirées) dont 41,7 % pour la fiction américaine (344 soirées), 14,8 % pour la fiction
européenne non française (122 soirées) et 3,4 % pour la fiction étrangère d’autres nationalités (28 soirées). En nombre de soirées, l’offre de fiction française atteint son plus haut niveau depuis 2009. En 2014, l’offre de fiction diminue de 12 soirées sur TF1, de 10 soirées sur Arte et de 3 soirées par chaîne sur France 2, Canal+ et M6. L’offre de fiction augmente au contraire de 5 soirées sur France 3. Le nombre de soirées dédiées à la fiction atteint ainsi son plus bas niveau sur France 2 alors qu’il atteint un record sur France 3. TF1 demeure le premier diffuseur de fiction en première partie de soirée.

Recul du format de 52 minutes

En 2014, l’offre de fiction sur les chaînes nationales historiques progresse de 21 soirées par rapport à 2013 pour le format de 90 minutes, de sept soirées pour le format de 26 minutes et d’une soirée pour le format court alors que le format de 52 minutes perd 55 soirées. En 2014, les fictions de 52 minutes occupent 66,1 % du nombre total de soirées de fiction sur les chaînes nationales historiques (545 soirées), contre 31,9 % pour les fictions de 90 minutes (263 soirées), 1,3 % pour les fictions de 26 minutes (11 soirées) et 0,7 % pour les fictions de format court (6 soirées).

Progression des fictions unitaires

En 2014, l’offre de fiction consacrée au
x séries sur les chaînes nationales historiques diminue 
de 39 soirées par rapport à 2013 alors que les fictions unitaires gagnent 13 soirées. Les séries occupent 83,0 % des soirées dédiées à la fiction sur les chaînes nationales historiques (85,1 % en 2013). En 2014, la fiction inédite constitue 73,5 % de l’offre totale de fiction des chaînes nationales historiques en première partie de soirée en volume horaire, contre 74,8 % en 2013. Cette diminution s’explique par le recul de la part de l’inédit au sein de l’offre de fiction étrangère alors que cette proportion augmente au sein de l’offre de fiction française.

Amélioration des résultats de la fiction française

En 2014, la part d’audience de la fiction française progresse sur toutes les chaînes nationales historiques alors que la part d’audience de la fiction étrangère recule sur la majorité d’entre elles en première partie de soirée. En 2014, la part d’audience de la fiction française augmente de 1,4 point sur France 2 par rapport à 2013, de 1,3 point sur France 3, de 1,2 point sur Canal+, de 0,5 point sur TF1, de 0,3 point sur M6 et de 0,1 point sur Arte. Sur l’ensemble de la journée, la fiction française enregistre 61 des 100 meilleures audiences de fiction en 2014, contre 37 en 2013.

La fiction française devant la fiction étrangère

En 2014, la part d’audience moyenne de la fiction française est plus élevée que la part d’audience moyenne de la fiction étrangère sur TF1, France 3, Canal+, M6 et Arte en première partie de soirée sur les 4 ans et plus. France 2 est la seule chaîne sur laquelle la part d’audience de la fiction étrangère est plus élevée que la part d’audience de la fiction française. En 2014, la part d’audience de la fiction française inédite sur les cinq chaînes historiques gratuites (TF1, France 2, France 3, M6 et Arte) est supérieure à leur part d’audience moyenne respective en première partie de soirée alors qu’elle se situait en-deçà de la moyenne sur TF1, France 2 et Arte en 2013.

En 2014, le taux de réussite de la fiction française est supérieur à celui de la fiction étrangère

En 2014, le taux de réussite de la fiction française diffusée en première partie de soirée sur les six chaînes nationales historiques (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et Arte) est en progression de 11,0 points à 53,2 % et dépasse celui de la fiction étrangère, en baisse de 10,0 points à 42,7 %. En 2014, 60,1 % des fictions françaises inédites enregistrent une part d’audience supérieure à la part d’audience moyenne de leur diffuseur en première partie de soirée (+12,0 points par rapport à 2013), contre 48,1 % à 50,1 % les trois années précédentes.

Une fiction française obtient la meilleure note des téléspectateurs en 2014

Selon l’étude QualiTV (Harris Interactive pour France Télévisions), qui mesure la satisfaction du public à l’égard des programmes, la meilleure note de la fiction est obtenue pour la première fois en trois ans par une fiction française. En 2014, le téléfilm unitaire Malgré-elles, diffusé sur France 3, obtient en effet la meilleure note des fictions diffusées en première partie de soirée sur TF1, France 2, France 3 et M6 (8,8 sur 10).

> En savoir +

à télécharger