SNPTV
Chiffres clés

Indicateurs Avancés – octobre 2012

Indicateurs Avancés – octobre 2012
Un mois d’octobre qui profite à la radio

 

Les recettes brutes des différents médias se stabilisent en  octobre mais les volumes sont  toujours à la baisse pour l’ensemble du marché excepté pour  la  radio.
 

La radio est le seul média dont les indicateurs de volume et de valeur sont positifs sur le mois (respectivement +2,5% et +7,5%). Les programmes locaux continuent d’enregistrer des progressions significatives côté recettes brutes (+20,9%). Les stations généralistes évoluent à +6,3% et les stations musicales à +5,7% sur cet item et soutiennent également le média.

Au cumul, et malgré un nombre d’annonceurs en repli (-5,8%), le média affiche la progression la plus importante du marché en recettes brutes (+4,8%) et une activité publicité en hausse de +2%.

Le mois d’octobre n’a pas permis à la télévision de redresser la barre côté volume. En effet, la durée publicitaire chute de -4,8% sur le média pour  le mois. Les recettes brutes du petit écran sont stables (+0,3%) avec  des chaînes nationales en retrait (-2,6%) alors que la TNT affiche +6,3%.

Au cumul, les chaînes de la TNT contribuent au maintien du média en valeur (+13,1%) mais baissent côté volume (-3,3%).  Le média affiche tout de même de même des recettes brutes à +4,2% malgré un volume à -3,9%.

La presse affiche une stabilité de ses résultats en valeur (+0,4%) quand ses résultats en volume sont à la baisse (-3,5%).  Les quotidiens nationaux tirent le média vers le bas en recettes brutes  (-10,4%) et en pagination (-18,2%). Les magazines enregistrent les mêmes tendances mais dans de moindres proportions.

Au cumul, et malgré un nombre d’annonceurs plus important (+1,2%), la presse est en retrait en recettes brutes (-1,6%) et en pagination (-3,4%).

La publicité extérieure décroche à nouveau en octobre ( -5,9%) entrainant ainsi une évolution de ses recettes brutes très en retrait en cumul -8,9%.(voir annotation en pièce jointe sur les offres  JC Decaux Large  qui impacte les résultats du média).

Le cinéma affiche un nombre d’annonceurs à +8,5% sur le mois et des recettes brutes stables (+0,3%). Au cumul, le média est à l’équilibre en valeur (+0,1%).

> En savoir +

à télécharger