SNPTV
Chiffres clés

Perception croisée enfants/parents face à l’usage d’internet

Dans le cadre de sa campagne d’éducation  Internet, les autres et moi , RSA a  commandité une étude qui interroge et compare les perceptions et usages en  ligne des enfants (11-17 ans) et des parents.
Internet offre un formidable  espace de découverte, mais peut également représenter des risques : nous y exposons nos informations personnelles, nous y tenons des discussions privées, nous achetons en ligne et nos enfants aussi. Nous lançons  la  campagne  Internet, les autres et moi  en France car nous sommes convaincus  que l’adoption d’un comportement sûr repose sur  une bonne compréhension des dangers potentiels et réels et ne peut se réduire à des réponses techniques , explique Philippe Fauchay, Président de RSA en France.
Partenaire de l’édition 2013 du Safer Internet Day  organisée le 5 février dans plus de 30 pays, RSA présente aujourd’hui les résultats d’une étude réalisée par l’IFOP en janvier 2013 en France. Centrée sur les usages d’Internet par les jeunes, cette étude  interroge des enfants âgés de 11 à 17 ans  puis leurs parents avant de comparer les résultats.
Savons-nous ce que font nos ados (11-17 ans) sur Internet ?
Parmi les premiers résultats remarquables de l’étude RSA/IFOP, on note la fréquence d’utilisation d’Internet par les enfants. Bien que le pourcentage augmente en fonction de l’âge de l’enfant, au total 77% des enfants indiquent aller sur Internet au moins une fois par jour. A cette fréquence s’associe un sentiment de dépendance: 88,7% des 11-17 ans affirment qu’il leur serait difficile de se passer d’Internet au quotidien, un résultat plus élevé que ce que pensent les parents. Si les enfants indiquent se connecter en majorité dans une pièce où ils sont seuls (55,3%), les parents affirment à (53,7%) que leurs enfants  se connectent d’une pièce où il y a du passage.
Au-delà des réseaux sociaux

Contrairement aux idées reçues, les enfants ne se rendent pas sur le Web uniquement pour surfer sur les réseaux sociaux. Leurs champs d’investigation sont nombreux.