SNPTV
Chiffres clés

Les Français et la Social TV

La Social TV, un autre moyen d’expression pour les Français, (64% aimeraient une télévision qui laisse plus de place aux téléspect-acteurs)

La Social TV favorise la recommandation.

51% des internautes ont déjà recommandé une émission sur Internet (sur un blog, un réseau social, un site internet…) et ce sont 66% des 18-24 ans qui réalisent le plus ce type d’action vis-à-vis d’un programme télévisuel.

A date, 26% des internautes sont fans d’une chaîne de télévision ou d’une émission sur un réseau social. Ce taux encore assez faible est néamoins au-delà de 50% sur les 18-25 ans (55% très exactement).

S’afficher comme fan, recommander une émission ou s’impliquer dans la vie transmedia des chaines de télévisions sont des attitudes que les internautes réalisent déjà aisément et notamment les plus jeunes d’entre eux.

La Social TV, des habitudes déjà prises sur les réseaux sociaux ?

Pour 49% des internautes les commentaires sur internet concernant des programmes de télévision sont plus souvent laissés sur les réseaux sociaux. Ce sont les 18-24 ans qui représentent la génération la plus apte à ce mode de commentaire en ligne, avec 75% de la génération utilisant les réseaux sociaux.

Mais d’autres supports internet émergent également, notamment les blogs et les sites dédiés à la télévision ou aux médias. 32% des internautes ont déjà commenté sur ces sites et blogs, tandis qu’ils sont 38% à le faire sur des sites dédiés à la série ou à l’émission en particulier.

Les réseaux sociaux sont numéros Un des supports internet choisi pour commenter des programmes de télévisions par l’ensemble des Français.

Social TV ou devenir acteur de SA télévision.

64% des internautes aimeraient que la télévision laisse plus de place aux téléspectateurs. Mais également, ils souhaiteraient que les émissions soient plus participatives et plus interactives à 59%.

Ils sont même presque 50% (47% très exactement) à envisager de pouvoir influencer le déroulement d’une émission en direct. Les internautes se voient comme agissant sur leurs émissions et en quête d’une télévision participative et interactive.

> En savoir +

à télécharger