SNPTV
Chiffres clés

La TV à la maison, principale source pour regarder l’Euro, devant les bars et les fanzones

Les Français ont suivi l’Euro de football principalement chez eux, à la télévision, et ont été confrontés près de 10 fois par jour à des infos concernant la compétition, d’après un sondage publié hier par l’institut Kantar Media.
Les personnes interrogées ont déclaré avoir suivi l’Euro avant tout chez elles (90,3%). 16,5% l’ont regardé chez des amis ou de la famille, 9,9% dans un bar et 4,9% dans une fanzone. Elles l’ont principalement suivi à la télévision (94,6% des personnes interrogées). 15,8% ont utilisé internet. La presse écrite, la radio ou les réseaux sociaux n’ont été consultés chacun que par 10% environ des sondés.

La compétition, qui se déroulait en France, a été « incontournable » pour les Français, selon le sondage, lundi, de Kantar, un institut spécialisé dans la publicité et les audiences qui s’appuie sur des données de Médiamétrie et AT internet.

En moyenne, sur l’ensemble de la compétition, les Français ont potentiellement été confrontés 10 fois par jour à une information relative à l’Euro.

La publicité a rapporté 128,4 millions d’euros bruts (hors remises) pour 3.061 spots diffusés sur TF1, M6, BeIN et TMC, détaille Kantar Media. Le montant des remises, qui reste confidentiel, peut représenter jusqu’à la moitié du tarif affiché.

Avec 4,5 millions d’euros bruts d’investissements et une présence sur 40 matchs, la FDJ (Française des Jeux) est le 1er annonceur de la compétition devant Orange et Winamax (jeux et paris en ligne), et les constructeurs automobiles Peugeot, Hyundai et Kia Motors.

Ce sondage a été réalisé en ligne les 11 et 12 juillet auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

 

> Lire l’article sur Boursomara

Euro 2016 – Bilan Global – du 10 juin au 10 juillet – KantarMedia