SNPTV
Chiffres clés

La fiction française fait de plus en plus d’adeptes

Le Festival des créations télévisuelles de Luchon qui aura lieu du 13 au 17 février 2013 et dont Médiamétrie est partenaire, constitue l’occasion de brosser pour la 4ème année consécutive le  portrait des préférences des téléspectateurs  concernant la fiction française. Cette année, le Festival de Luchon fête ses 15 ans, l’occasion aussi de jeter un regard sur 15 ans de fiction française…
La fiction française : toujours plus de fidèles

Année après année, la fiction française fait toujours plus d’adeptes, portée par de nouvelles créations. En effet  près de 3 Français sur 4 (74%) regardent régulièrement au moins une fiction française contre 2 sur 3 (67%) en 2011. En un an, le nombre de fans progresse autant qu’au cours des 2 dernières années puisque l’on comptait 60% d’adeptes en 2010. 
Autre fait marquant cette année, la majorité d’entre eux (52%) en suit 2 ou 3 contre 36% il y a un an. Les spectateurs sont aussi plus fidèles : 68% des adeptes regardent une fiction française au moins une fois par semaine contre 60% il y un an. Et la majorité en regarde même plusieurs fois par semaine ! 
Autre fait notable, la fiction française fédère toutes les catégories de la population avec une préférence encore plus marquée chez les femmes, les 50 ans et plus et les CSP-. 
En termes de genres préférés, on observe cette année une nette progression des fictions policières ou à suspense  :  61% des adeptes de la fiction française les plébiscitent contre 56% l’an dernier. L’offre et notamment la nouvelle série No Limit diffusée sur TF1 ne sont probablement pas étrangers à cet engouement. Pour autant la comédie reste LA préférence du public français pour près des 2/3 d’entre eux, comme l’illustre par exemple l’intérêt des téléspectateurs pour Fais pas ci, Fais pas ça sur France 2. 
En termes de formats maintenant, les fictions de 52 minutes sont toujours plébiscitées par 52% des adeptes de fiction française, en progression de 5 points en un an. Tandis que les formats de 90 minutes restent stables à 21%. Les jeunes de 15 à 24 ans sont quant à eux de plus en plus nombreux à privilégier les formats de 5 minutes (+30% en un an), notamment attirés par Scènes de ménage (M6).

Près d’1 fidèle sur 2 a déjà regardé un épisode en Catch-Up TV

Créant un rendez-vous avec le public, la Catch-Up TV séduit de plus en plus : en 2012, 45% des Français adeptes de la fiction ont déjà regardé un épisode via un service de Catch-Up.
En forte croissance de 7 points sur un an, cet usage est également porté, en plus de l’attrait des programmes, par la progression de l’équipement des foyers en mode de réception TV par ADSL (37%). 

A noter cette année, c’est aussi bien le téléviseur que l’ordinateur qui  sont utilisés pour rattraper un programme : 25% des individus ont déjà consulté une fiction en Catch-Up sur le téléviseur, idem pour l’ordinateur. Chez les 15-24 ans cette proportion monte à 38% pour le visionnage sur ordinateur.

Les offres payantes progressent également : 22% des adeptes de fiction française en ont déjà loué ou acheté une (+3 points en un an). Et le DVD reste en tête (18%) tandis que l’achat depuis le téléviseur a doublé pour atteindre 4%.

S’informer et parler de la fiction française

Si la presse écrite reste le 1er mode d’information sur la fiction pour 48% des adeptes, on se tourne de plus en plus vers les sites Internet : 35% d’entre eux  soit une progression de 5 points en un an. S’informer sur Internet  et aussi commenter les programmes de fiction française sur Internet :  12% des individus en ont déjà commenté une avant, pendant ou après sa diffusion. Chez les 15-24 ans, cette proportion atteint 22%.