SNPTV
Chiffres clés

Kids TV Report Juillet – Décembre 2016 – Consommation de programmes jeunesse : un équilibre en recomposition

La deuxième partie de l’année 2016 a vu la croissance des chaînes spécialisées jeunesse se stabiliser. Des programmes originaux apparaissent sur les plateformes digitales et de nouveaux acteurs OTT émergent. Parallèlement, les grandes marques de programmes constituent des valeurs sûres. 

L’audience des chaînes spécialistes se stabilise
Après plusieurs années de hausse de part d’audience, les chaînes spécialisées dans la jeunesse ont vu leur audience se stabiliser ce semestre, sauf en France, où la part d’audience des chaînes jeunesse avoisine 40% auprès des enfants et a progressé de plus de 2 points.

Autre exception, les chaînes locales conservent généralement leur croissance, à l’exemple de France 4 en France ou KiKA en Allemagne. Cependant, Disney Channel a renforcé sa position en Espagne et en Allemagne, les deux marchés où elle est disponible en gratuit. Fin 2016, l’Allemagne est le seul pays dont les chaînes jeunesse représentent plus de 50% de part d’audience cumulée auprès des enfants1 , proportion qui s’élève à 43.7% en Espagne et 39.5% en Italie.

Enfin, les préscolaires2 restent fidèles aux chaînes spécialistes, avec des parts d’audience variant entre 50 et 60%. En Espagne et au Royaume-Uni, Clan et Cbeebies ont vu leur PDA augmenter de respectivement 8.7% et 10.6% auprès des préscolaires, et ont continué à dominer les tops des programmes les plus puissants.

>> Suite de l’article sur Mediamétrie.fr