SNPTV
Chiffres clés

Indicateurs Avancés mars 2013

Un premier trimestre toujours à la baisse

Sur le premier trimestre 2013, la tendance est baissière pour tous les médias à l’exception de la radio qui enregistre une légère hausse de ses recettes brutes (+2,8%) et de la télévision qui stabilise son activité en valeur (+0,5%).

En télévision, les recettes brutes du média s’équilibrent à +0,9% tandis que la durée publicitaire se développe de +26,8%, portée notamment par l’activité sur les chaînes de la TNT (+33,2%) et la nouvelle offre disponible depuis le 12 décembre 2012. En valeur, le segment clôt le mois à +6,3%. Sur les chaînes historiques, malgré un portefeuille enrichi de +23 annonceurs et une durée allongée de +8,6%, le segment enregistre des recettes brutes en baisse de -1,8%. Sur le cumul annuel, la télévision maintient ses recettes brutes à +0,5%.

La radio recueille +2,5% de recettes brutes en mars avec des stations généralistes plus actives (+4,9%) que les stations musicales (+1,7%). Aussi, elles contribuent pour 86% à l’évolution mensuelle du média malgré un nombre d’intervenants moins important (-4,1%). En volume, la tendance est baissière sur tous les segments : -2,4% sur les stations généralistes et -1,8% sur les stations musicales même si ces dernières recrutent 16 nouveaux annonceurs ce mois-ci. Sur l’ensemble du trimestre, la radio progresse en valeur de +2,8%.

En mars, tous les indicateurs sont dans le rouge pour la presse qui accuse une baisse manifeste de ses recettes brutes (-13,4%), Les quotidiens nationaux sont plus impactés que les magazines puisque les recettes brutes reculent respectivement de -16,9% et -10,3%. En volume, le constat est le même avec une pagination en fort recul tant pour les quotidiens nationaux (-22,4%) que pour les magazines (-15,3%). De plus, les deux segments perdent des annonceurs ce qui engendre une diminution du portefeuille de la presse ce mois-ci à -15,1%. Sur le cumul, la baisse est moins sévère pour le média qui enregistre néanmoins -6,1% de recettes publicitaires brutes.

En publicité extérieure*, les résultats sont orientés à la baisse avec -5,9% de recettes brutes sur le mois et -7,4% sur le trimestre (*voir annotation en pièce jointe sur les nouvelles offres de Clear Channel qui impactent les résultats du média).

Le cinéma recrute 7 annonceurs supplémentaires en mars et enregistre +26,4% de recettes brutes, améliorant ainsi les résultats trimestriels du média à -1,4%.
 
> En savoir +

à télécharger