SNPTV
Chiffres clés

Indicateurs avancés – Janvier 2012

Janvier 2013 à l’image de l’année 2012
Malgré un portefeuille d’annonceurs qui se réduit (-3,7%), la radio entame l’année 2013 avec des recettes brutes  et une durée publicitaire qui progressent  respectivement de+8,6% et de +7%. En valeur, les stations musicales (+12,6%) progressent plus vite que les stations généralistes (+3,9%) et contribuent pour 63% à la croissance du média. Tous les indicateurs des programmes locaux sont à la hausse.
 
Si la télévision stabilise ses recettes brutes ce mois-ci (+0,4%), le média recrute de nouveaux annonceurs (+4,3%) et affiche une durée publicitaire en hausse de +11,7%. En valeur, la tendance est similaire sur les chaînes historiques (-0,1%) et sur les chaînes de la TNT (+1,5%) alors qu’en volume, la hausse est deux fois plus importante sur les chaînes de la TNT (+13,7%). Un résultat à mettre en regard avec l’arrivée au 12 décembre de 6 nouvelles chaînes TNT dans le paysage audiovisuel.
 
En presse, le mois de janvier annonce une morosité persistante, tant en valeur (-3,4%) qu’en volume (-6,4%). Les magazines enregistrent -5,4% de recettes brutes et une pagination réduite de -7,3%. De plus, le segment perd 84 annonceurs soit -4,2% d’intervenants. Les quotidiens nationaux sont davantage impactés par le repli des annonceurs (-16,5%) qui se traduit également par une baisse d’activité en valeur (-7,1%) et en volume de pagination (-10,5%).
 
En publicité extérieure*, les résultats sont orientés à la baisse avec -5,9% de recettes brutes pour le média (rappelons que l’activité est déjà impactée par les offres  JC Decaux Large).
 
Le cinéma enregistre des recettes brutes en baisse de -21,3% en ce début d’année mais les annonceurs restent fidèles au média (-1 annonceur).
> En savoir +

à télécharger