SNPTV
Chiffres clés

Indicateurs avancés – Décembre 2014

Sur ce dernier mois de l’année 2014, l’activité publicitaire en volume reste en repli pour une majorité de segments de médias. Seule la télévision est en progression sur l’ensemble de ses indicateurs tandis que la presse reste dans le rouge et que la radio présente à nouveau quelques résultats négatifs ce mois-ci.

En décembre, la Télévision étend sa durée publicitaire de +6,3%, les chaînes de la TNT (+6,8%) contribuant encore majoritairement à cette hausse. Celle des chaînes historiques évolue plus modestement (+3,9%) mais le segment recrute davantage d’annonceurs : 32 intervenants supplémentaires contre 26 pour la TNT. Sur l’ensemble de l’année 2014, les volumes publicitaires de la télévision sont positifs avec une durée publicitaire qui s’élargit de +12,6% et un portefeuille d’annonceurs plus élevé (+11,4%).

La radio poursuit son activité à deux vitesses en décembre. La durée publicitaire des stations généralistes s’écourte sensiblement (-1,8%), comme celle des programmes locaux (-3,7%) tandis que les stations musicales affichent une croissance de +11,8% de cet indicateur. En revanche, on notera que les annonceurs sont moins nombreux ce mois-ci sur ces principaux segments, ce qui engendre un portefeuille en baisse pour le média (-3,2%). Sur l’année 2014, les annonceurs sont plus nombreux en radio (+228 intervenants) mais la durée publicitaire sur le média augmente plus faiblement (+1,8%).

En presse, le mois de décembre annonce une baisse sévère de la pagination (-7,1%) qui touche simultanément les magazines (-7,7%) et les quotidiens nationaux (-8,0%). De même, le média référence moins d’annonceurs ce mois-ci (-3,3%) et, là encore, les magazines semblent plus impactés avec 89 intervenants manquants pour le segment contre 23 pour les quotidiens nationaux. Au cumul, la presse clôt l’année 2014 avec une pagination réduite de -6,4% et un portefeuille amoindri de -3,2%.

En publicité extérieure*, la pression publicitaire recule en décembre (-3,1%) mais le média conserve une activité positive sur l’ensemble de l’année (+2%) après redressement des résultats
(*voir annotation sur les offres de Clear Channel qui impactent les résultats du média).

En cinéma, le mois de décembre annonce une activité en progression. La pression publicitaire augmente de +23,7% mais les résultats négatifs observés ces derniers mois portent son résultat annuel à -2,7% avec un référencement d’annonceurs plus faible que l’an dernier (-2,3%).

> En savoir +

à télécharger