SNPTV
Chiffres clés

Adex Report janvier 2014

En janvier, même si le début d’année reste globalement dans la continuité de 2013, le marché publicitaire plurimédia semble plus positif pour les recettes brutes de la télévision (+9,9%), de la radio (+5,9%) et du cinéma (+75,6%).

En télévision, l’activité se poursuit en janvier tant en valeur (+9,9%) qu’en volume (+15,3%) et profite à l’ensemble des segments. Cependant, les chaînes de la TNT progressant plus vite (+23,8%) ce sont elles qui expliquent encore les 2/3 de la croissance des recettes brutes du média. Les chaînes historiques présentent quant à elles une activité en valeur brute à +3,9% et une hausse modeste de leur durée publicitaire ce mois-ci (+2,6%). Sur l’ensemble du média, l’alimentation maintient sa pression publicitaire (+5,3%) avec néanmoins une évolution inférieure à la moyenne tandis que les constructeurs automobiles (+30,3%), les établissements financiers (+15,4%) et le secteur télécommunications (+14,6%) y accentuent significativement leur communication.

En janvier, les résultats de la radio sont orientés à la hausse mais le média affiche encore quelques indicateurs dans le rouge. Ses recettes brutes évoluent de +5,9% du fait d’une activité plus soutenue sur les stations généralistes (+7,7%) versus les musicales (+1%). En revanche, la durée publicitaire ne progresse que sur les stations musicales mais de façon assez faible (+1,8%). Sur les programmes locaux, la durée publicitaire se maintient (-0,2%) alors que les recettes brutes augmentent de +14,2%. Si les distributeurs (-1,3%), les établissements financiers (-9,4%) et les services (-19,5%) sont en retrait, le média enregistre de fortes hausses budgétaires issues de l’automobile (+43,4%), des télécommunications (+70,3%) et de l’alimentation (x3).

Le début de l’année n’épargne pas la presse qui subit une baisse de -5,3% sur sa pagination et des recettes brutes à peine en développement (+1,7%).  Les quotidiens nationaux semblent toujours moins impactés avec des recettes brutes qui gagnent +3,4% pour une pagination à l’équilibre (-0,4%) mais l’activité observée en janvier résulte encore d’un effet de base versus janvier 2012 (-4,4%). Les constructeurs automobiles se démarquent sur le segment avec un mois de janvier à +56,2% de budget publicitaire brut.  Les magazines présentent des indicateurs plus ternes avec des recettes brutes quasi-stables (+1,3%) et une pagination qui se réduit sensiblement (-3,2%). On note toutefois une pression publicitaire plus soutenue de la part de l’hygiène beauté (+36,7%) et du voyage tourisme (+48,5%).

En display (sur la base des 34 régies déclarantes) le média enregistre 111,4 millions d’euros de recettes brutes. Toutefois, 3 secteurs majeurs se distinguent sur le média. L’automobile renforce sa présence de façon significative (+26,8%), tout comme les secteurs télécommunications (+14,3%) et alimentation (+9,5%).

La publicité extérieure* observe en janvier un retrait de -3% de son activité (après redressement des données). A noter que la pression publicitaire augmente pour les annonceurs du voyage tourisme, de la beauté et de la mode. * L’univers du média Publicité Extérieure a fortement évolué ces deux dernières années. La mise en place de nouvelles offres par les afficheurs rend difficile l‘interprétation des évolutions valeurs du média. Si la fonction première de la veille publicitaire est de refléter les tarifs catalogues tels qu’ils sont publiés par les régies, Kantar Media propose au marché une estimation plus réaliste de l’évolution du média après redressement de l’offre Clear Channel.

Tout comme en presse, la forte croissance du cinéma en janvier (+75,6%) découle principalement d’un début d’année 2012 en fort retrait (-30,9%). Néanmoins, le média reste soutenu ce mois-ci par son secteur phare : culture loisirs (+91,8%).

Sur l’ensemble du marché publicitaire, les distributeurs se maintiennent tout juste (-1,1%) tandis que ce début d’année permet une prise de parole plus marquée pour les constructeurs automobiles (+12,8%), les annonceurs de l’alimentation (+9%), les établissements financiers (+8,2%) et les télécommunications (+8,6%). Aussi retrouve-t-on Bouygues Telecom comme 1er annonceur du marché en janvier avec une pression publicitaire qui s’intensifie (x3,7).

> En savoir +

à télécharger