SNPTV
Chiffres clés

Adex Report – Février 2013

En février, l’activité se maintient en télévision

Avec un calendrier en défaveur du marché publicitaire, l’activité en février se maintient uniquement pour la télévision tandis que les autres médias présentent des résultats en retrait.
Les recettes brutes de la télévision sont à l’équilibre en février mais les volumes publicitaires indiquent une activité manifeste pour le média qui enrichit son portefeuille de +32 annonceurs. Les chaînes de la TNT poursuivent leur progression en valeur (+5,8%) et en volume (+19,3%) avec une nouvelle offre sur le segment depuis le 12/12/12. Dans un même temps, les recettes brutes des chaînes historiques reculent de -3,2% mais leurs indicateurs en volume sont en progression. La durée publicitaire augmente de +7,8%, tout comme le nombre de spots diffusés (+10%). Sur le cumul, le média stabilise ses recettes brutes à +0,2%.
En presse, l’activité publicitaire sur les principaux segments ralentit davantage en février, se répercutant sur leurs recettes brutes et sur leurs volumes. Les quotidiens nationaux accusent une perte notable à la fois sur leurs revenus bruts (-15%) et sur leur pagination (-15,3%). Sur les magazines en février, la baisse d’activité est moins sévère avec des recettes à -1,4% et une pagination à -5,8%.  Les deux segments référencent moins d’annonceurs et les magazines semblent être plus impactés par cette perte avec  -10,8% d’intervenants contre -8,9% pour les quotidiens nationaux. Au global, la presse équilibre ses recettes sur le mois (+0,7%) et sur le cumul (-0,9%) grâce notamment aux résultats observés sur les quotidiens gratuits.
Après un bon mois de janvier, la radio enregistre des résultats négatifs ce mois-ci tant en valeur (-2,9%) qu’en volume (-6,3%). Les stations généralistes évoluent à la baisse avec des recettes brutes en repli de -2,3% et une durée publicitaire à -6,2%. Les stations musicales observent une même tendance baissière : -3% de recettes brutes et -4,8% en durée. Néanmoins, le média radio recrute +5,7% de nouveaux annonceurs qui se partagent entre les stations généralistes (+7,4%) et les stations musicales (+7%).  Sur les deux premiers mois de l’année, la radio augmente ses recettes brutes de +3%.
En publicité extérieure*, le mois de février annonce une activité négative pour le média (-4,2%) qui implique un repli sur le cumul (-5,9%). Rappelons toutefois que le média reste impacté par les offres  JC Decaux Large .(*voir annotation dans le tableau)
En cinéma la baisse se poursuit en février (-22,4%) malgré une stabilisation du portefeuille du média. Depuis le début de l’année, le cinéma cumule deux mois dans le rouge et enregistre un manque à gagner de -22% sur ses recettes brutes.

à télécharger