SNPTV
Chiffres clés

Adex Report – Août 2014

Des indicateurs encourageants pour la télévision

Sur ce second mois estival, le marché publicitaire est orienté à la hausse en valeur brute pour une majorité de médias. Une tendance résultant notamment de l’activité en télévision dont les indicateurs sont encourageants ce mois-ci. La publicité extérieure et le cinéma observent une évolution positive, à l’inverse de la presse et de la radio. Sur le cumul annuel, la pression publicitaire évolue de +3,7% sur l’ensemble des médias (hors internet display).

En télévision, la durée publicitaire augmente significativement (+17,2%) en août. Si les chaînes de la TNT  et du Cab. SAT expliquent encore l’essentiel de cette progression, les chaînes historiques ne sont pas en reste et enregistrent de +21,6% sur leur durée. En valeur, tous les segments affichent une croissance à deux chiffres de leurs recettes brutes ce qui implique une évolution de +23,2% pour le média. A l’exception des constructeurs automobiles qui se désengagent de la télévision ce mois-ci  (-37,4%), les secteurs majeurs y renforcent leur pression publicitaire. L’hygiène beauté (+23,5%), la distribution (+40,8%) et les établissements financiers (+35,8%) se démarquent et représentent les plus fortes hausses budgétaires sur le mois, exprimées en valeur brute. Au cumul depuis janvier, la progression du média est plus modeste mais elle reste néanmoins manifeste (+9,8% en durée).

Le mois d’août en radio annonce un maintien de l’activité avec une durée publicitaire à +2% malgré un repli de cet indicateur sur les principaux segments de radio. Les communications sur les stations généralistes sont écourtées de -13,3% et tout juste stables sur les musicales (-0,3%). A noter cependant la forte activité observée l’an dernier sur ce mois, laquelle créé un effet de base. Même observation en valeur où le média accuse un manque à gagner sur ses recettes brutes (-2,3%), tout comme les stations généralistes (-17,1%). Pourtant le média accueille les hausses budgétaires de la distribution (+4,2%) et du voyage tourisme (+49%) sans pour autant pouvoir compenser les pertes émanant des établissements financiers (-42,2%) ou du secteur alimentation (-32,9%). Sur le cumul annuel, la durée publicitaire s’élargit de +3,6% sur le média.

La pagination publicitaire de la presse reste en repli au mois d’août (-6,2%) avec une tendance inversée selon les segments. L’activité se poursuit sur les quotidiens nationaux qui développent simultanément leur pagination (+3%) et leurs recettes brutes (+6,8%). Les secteurs culture loisirs (+36,5%), automobile (+12,8%) et les établissements financiers (x2,9) contribuent aux résultats en valeur du segment et contrastent avec les réductions budgétaires du secteur de la mode (-38,6%). Les magazines, quant à eux, restent orientés à la baisse en volume de pagination (-1,9%) et en recettes brutes (-1,6%). L’hygiène beauté (-3,6%), la distribution (-2,9%) et l’automobile (-10,9%) pénalisent le segment en valeur, lequel reste par ailleurs soutenu par le secteur de la mode (+4,3%). Au cumul, la presse perd -5,7% de sa pagination et ses recettes brutes reculent de -2%.

En publicité extérieure**, l’activité se stabilise en août (+0,3%) et évolue de +3,1% sur le cumul après redressement des données. La pression publicitaire sur le média est revue à la baisse pour les secteurs culture loisirs (-18,2%), automobile (-40,2%) ou encore télécommunications (-27%) tandis que certains segments de la grande consommation renforcent leur présence tels que les boissons (+41,3%) ou l’alimentation (+14,1%). La mode (+16%) et le voyage tourisme (+8%) communiquent également de façon plus marquée ce mois-ci (+16%).
** voir annotation sur les offres de Clear Channel

Enfin le cinéma enregistre une croissance de ses recettes brutes en août (+11,5%), essentiellement engendrée par son secteur phare : culture loisirs (+40,8%). En effet, le média accuse par ailleurs le repli des secteurs boissons (-31,9%), automobile (-55,1%) ou encore hygiène beauté (-89%). Au cumul, les recettes brutes du cinéma évoluent de +2 ,4%.

D’un point de vue plurimédia*, la tendance est à la hausse pour une majorité de secteurs dont l’hygiène beauté (+16,7%), le voyage tourisme (+21,3%) et l’alimentation (+7,8%). A l’inverse, les constructeurs automobiles marquent le pas et sont en retrait ce mois-ci (-11,3%).
* Plurimédia (hors internet display).

> En savoir +

à télécharger