SNPTV
Chiffres clés

Adex Report – Août 2013

Une sensible amélioration au mois d’août
La radio et la télévision enregistrent des évolutions positives en août, la presse se stabilise en valeur brute à -0,9%. Sur le mois, le marché plurimédia présente une évolution de +5,4% pour afficher au cumul des recettes brutes à +1,3%.

La radio tire le marché vers le haut et présente des indicateurs significatifs en recettes brutes comme en volume (respectivement +19,4% et +22,1%). Dans ce contexte, tous les segments du média sont des soutiens actifs. Les distributeurs participent à hauteur de 47,4% à la croissance du média ce mois-ci. Les établissements financiers ont également privilégié ce canal de communication et y investissent + 70,1% de budget supplémentaire. A noter toutefois le désengagement substantiel des constructeurs automobiles qui affichent un retrait de -54% en radio. En cumul, le média présente l’évolution la plus significative du marché à +7,5%.

La télévision affiche également des recettes brutes en hausse (+11,7%). Les deux principaux segments présentent des items en hausse grâce à l’automobile pour les chaînes nationale (+5,6 millions d’euros bruts) et à l’alimentation pour la TNT (+6,2 millions d’euros bruts). A noter que la TNT est toujours portée par une offre des chaînes plus large vs 2012. Fait marquant, les chaînes thématiques sont en positif et enregistrent pour la première fois de l’année des recettes brutes (+14,7%) et des volumes en hausse (+15,5%) notamment grâce au secteur culture & loisirs. A fin août, le média affiche une évolution en valeur de +3,9% et de +8,2% en volume.

En août, la presse est stable en recettes brutes (-0,9%) mais affiche toujours un déficit de croissance en pagination (-3,2%). Néanmoins, magazines et quotidiens sont en retrait en valeur (respectivement -4,6% et -3%). Pour les deux segments, les désengagements de l’automobile et de la mode ne sont pas compensés par les budgets supplémentaires des annonceurs de la beauté ou du voyage pour les magazines ni par les budgets positifs des distributeurs pour les quotidiens. En cumul, le média est en retrait en valeur (-1,5%) comme en volume( -6,9%).

Le display (sur la base des 38 régies déclarantes) voit ses recettes brutes reculer de -3,3% sur le mois. Les distributeurs pourtant  y ont investi davantage (+25,6%) mais le retrait des annonceurs des services et de la beauté, notamment, ne permettent pas au média de compenser ce lourd désengagement.

La publicité extérieure* enregistre à nouveau un mois de baisse en valeur (-10,9%) impactée par le retrait des distributeurs, des constructeurs automobiles et de la culture et loisirs qui expliquent à eux trois 88% de l’évolution négative du média. En cumul, les annonceurs se désengagent à hauteur de -7,1% du display.
* voir annotation en pièce jointe sur les nouvelles offres de Clear Channel qui impactent les résultats du média

Le cinéma enregistre un mois d’août particulièrement dynamique (+42,3%) et permet ainsi au cumul de se situer à +3,4% en valeur.

EN BREF
Un mois d’août 2013 encourageant (+5,4%).
La radio et la télévision tirent le marché vers le haut.
Les distributeurs reviennent en radio au détriment de la PQN et des afficheurs.
Les chaînes thématiques sont au rebond.

> En savoir plus

à télécharger