SNPTV
Actualités

TF1 Publicité CGV 2005

LES OBJECTIFS 2005

Ä  Répondre au mieux aux préoccupations du marché :

          Economie et retour sur investissements des campagnes réalisées sur TF1 par :

¡          Des primes incitatives notamment sur les trois premiers mois de l’année

¡          Des tarifs Janvier-Février affichant une inflation très modérée

¡          Des abattements tarifaires sectoriels couvrant 38 catégories d’annonceurs

    Accessibilité au planning et optimisation des campagnes :

¡          un calendrier d’ouvertures de planning raccourcies mieux adapté à la visibilité des investissements des annonceurs

¡          une nouvelle offre, le  Bonus PRIO , permettant aux annonceurs respectant leur demande d’investissement sur une ouverture de planning, de bénéficier d’une programmation prioritaire lors de prochaines ouvertures.

    Visibilité et impact des campagnes :

¡          L’offre  PREMIUM 

 

LA PROGRAMMATION DES CAMPAGNES

LES OUVERTURES DE PLANNING

  •  Des ouvertures de planning limitées à 2 mois
  •  Des dates d’ouverture plus proches des périodes d’investissement
  •  Un engagement sur les dates de retour de programmation
  •  Des délais d’annulation ramenés à 4 semaines avant diffusion.

LE  BONUS PRIO 

Afin de favoriser la fluidité et l’accès au planning, TF1 Publicité met en place le  BONUS PRIO  basé sur le respect des demandes de programmation aux ouvertures de planning.

Tout annonceur investissant sur une période de planning un Chiffre d’Affaires hors floating supérieur ou égal au C.A. demandé lors de cette même ouverture, bénéficie d’un bonus PRIO.

Ce bonus PRIO est une programmation en offre PRIO, sans application de la majoration de 5%, équivalente à 15% du C.A. investi sur cette période de planning et utilisable lors des ouvertures de planning suivantes.

LA POLITIQUE TARIFAIRE JANVIER – FEVRIER

TF1 Publicité montre sa volonté de maîtrise des coûts en 2005 : sur les deux premiers mois de l’année, l’inflation tarifaire est limité à 2,5% vs 2004.

A noter que sur 2004 sur ces deux mois, TF1 affichait des coûts/GRP en déflation.

 

Ménagères < 50 ans

Individus < 50 ans

Janvier

– 0,8%

– 0,7%

Février

– 8,0%

– 6,1%

LES OFFRES COMMERCIALES 2005

Deux offres garantissant un accès prioritaire au planning :

¡          Les PREMIUM : Priorité + Visibilité

Un accès prioritaire à chaque ouverture de planning aux premières et dernières positions des écrans placés dans les tranches horaires suivantes :

  • Déjeuner
  • Access
  • Prime
  • Night

Les tarifs PREMIUM sont publiés à chaque ouverture de planning.

¡          Les PRIO :                   Priorité

Un accès prioritaire (après les Premium) aux ouvertures de planning à l’ensemble de l’offre écrans de TF1.

Une majoration de 5% est appliquée aux messages PRIO.

Des offres sectorielles

¡          Les abattements sectoriels

38 familles, classes ou secteurs bénéficient en 2004 d’abattements tarifaires sectoriels variables selon leur période de communication.

Des abattements de 5 à 30% selon les mois et les secteurs, afin d’adapter l’offre écrans TF1 aux cibles des annonceurs.

¡          Les campagnes secteur Presse

Un abattement de 15% est accordé aux annonceurs du secteur de la Presse.


¡          Les campagnes collectives

L’abattement est de 25% sur les mois de Janvier-Février, Juillet-Août et Décembre et de 10% sur les autres mois.

Une offre permettant aux annonceurs de profiter des disponibilités planning :

¡          Le floating

La programmation à 10 jours de l’intégralité d’une vague avec un abattement de 15%.

LES CONDITIONS COMMERCIALES 2005

Les primes inchangées

¡          La prime Nouvel Annonceur, la Remise de Référence et la Prime de Centralisation restent inchangées.

Les primes modifiées :

¡          Les primes de saisonnalité :

La prime Hiver : elle couvre l’ensemble du 1er trimestre et rémunère la progression de C.A. sur cette période. Pour accéder à cette prime, l’annonceur doit faire progresser ses investissements de 3% sur cette période. Jusqu’au C.A. équivalent à celui du 1er trimestre 2004, l’annonceur bénéficie d’une remise de 5% et de 20% sur la progression de C.A.

L’annonceur bénéficiant de cette prime peut la bonifier en fonction de ses investissements mois par mois :

+ 10%             si C.A. Janvier 2005       > ou =  au C.A. Janvier 2004 + 5%

      + 15%             si C.A. Février 2005       > ou =  au C.A. Février 2004 + 5 %

        + 5%             si C.A. Mars 2005          > ou =  au C.A. Mars 2004 + 5 %

 

Un annonceur absent sur l’un des mois en 2004 bénéficie de la bonification sous réserve d’un investissement minimum de 150 000 ? sur ce même mois en 2005.

Les bonifications de la prime Hiver sont indépendantes et cumulatives.

La prime Eté : Elle s?applique aux investissements réalisés en Juillet-Août.

La condition d’accès à cette prime est une progression de 3% des investissements par rapport à 2004. Jusqu’au C.A. de Juillet-Août 2004, la remise est de 5% et de 20% sur le C.A. supplémentaire.

Comme la prime Hiver, la prime Eté peut être bonifiée de 20% si l’annonceur fait progresser ses investissements de 5% du 14 juillet au 15 août.

Un annonceur absent du 14 juillet au 15 août 2004 bénéficie de la bonification s?il investit un minimum de 100 000? sur cette période en 2005.

Les nouveaux annonceurs des périodes Hiver et/ou Eté bénéficient d’une remise de 7% sur leur C.A. réalisé sur chacune des périodes. 

¡          Les dégressifs de volume

Les trois familles de secteurs annonceurs sont maintenues sans changement par rapport aux conditions 2004.

Famille  A :           Boissons, Alimentation, Entretien, Toilette-Beauté, Transport hors Services et Centres Autos, Restauration, Jeux et Jouets hors ordinateurs pour enfants, Services des Téléphones.

Les tranches de volume et les taux applicables à la famille A ont été affinés afin de mieux s?adapter à la réalité des investissements des annonceurs de ces secteurs.

Famille  B :           Habillement ? Accessoires ? Textiles, Appareils ménagers, Locations véhicules ? Transports publics ? Hôtellerie, Editions, Moyens de transmission ? Appareils de téléphone ? Autres appareils de communication, Services et Centres Autos, Banques ? Assurances, Corporate, Pharmacie ? Médecine,  Industrie, Energie, Jeux ? Manifestations ? Ordinateurs pour Enfants, Information Media.

Les tranches de volume et les taux applicables à la famille B ont été affinés afin de mieux s?adapter à la réalité des investissements des annonceurs de ces secteurs.

Famille  C :           Ameublement ? Décoration, Services hors banques et assurances, Compagnies aériennes ? Compagnies maritimes ? Clubs ? Agences de voyages ? Offices de tourisme, Enseignement ? Formation, Internet ? Télématique, Immobilier, Audiovisuel ? Photos ? Cinéma, Informatique, Jardinage ? Bricolage ? Agriculture, Equipement matériel sport, BTP.

Le barème reste inchangé par rapport à 2004

 TF1 Publicité : chaînes thématiques

Pink TV et Histoire viennent compléter l’offre de chaînes thématiques déjà commercialisées par TF1 Publicité : LCI, Eurosport, TV Breizh, TF6, Odyssée, TCM, Télétoon, Cartoon Network, Boomerang, Euréka ! et TFOU.

Une commercialisation simple aux performances garanties :

Chaque chaîne est commercialisée par modules garantissant un nombre de spots, une clef de répartition de ces spots par jour et par tranche horaire, et un nombre de contacts sur la cible de référence de la chaîne.

TF1 Publicité poursuit également ses offres multi-chaines thématiques ciblées avec deux modules adultes et deux modules enfants commercialisés en prix nets avec un nombre de contacts garantis :

VENUS associant TV Breizh, et TF6 pour communiquer sur les ménagères de moins de 50 ans,

PRIMO associant LCI, Eurosport, Odyssée, et Histoire pour communiquer sur les individus CSP +,

FASTOCHE réunissant l’ensemble des chaînes enfants commercialisées pour TF1 Publicité, et

WANTED associant Piwi et Boomerang, pour communiquer auprès des 4-10 ans.

TF1 Publicité : chaînes thématiques

Des conditions générales incitatives :

Des abattements sectoriels sont proposés selon les chaînes.

Un abattement de 25 % est accordé sur l’ensemble des chaînes pour les secteurs Distribution, Presse, et Editions Littéraires.

La remise de référence et la prime de centralisation restent inchangées, respectivement à -15 % et -3,5 %, ainsi qu’un abattement de 25 % pour les campagnes collectives et de 35 % pour les campagnes gouvernementales et d’intérêt général

TF1 Publicité : Internet et Interactivité

Dans les domaines de l’interactivité et du marketing direct, TF1 Publicité propose des offres publicitaires multiples qui suivent l’évolution de l’équipement et des usages des ménages en matière de nouvelles technologies.

* Internet : dynamisée par l’essor du haut débit, l’audience du portail TF1.fr accélère sa croissance.

Premier site média et d’information en France, il rassemble aujourd’hui plus de 2 millions de visiteurs uniques par mois (source : Médiamétrie/Panel Nielsen NetRatings ? domicile + bureau ? août 2004).

L’offre de TF1 Publicité est aussi composée de sites de grandes marques : LCI.fr, Eurosport.fr, Plurielles.fr, TFOU.fr, Koodpo.com (1ère loterie gratuite française sur le Web) et Pinktv.fr.

Grâce au développement du haut débit, l’offre publicitaire autour des formats vidéo se multiplie permettant ainsi d’annoncer ou de prolonger les campagnes diffusées sur TF1 ou sur les chaînes thématiques.

La politique tarifaire 2005 privilégie la compétitivité et la simplicité de l’achat, avec notamment la création de forfaits pour des opérations événementielles.

Pour 2005, les conditions commerciales sont identiques à l’an dernier (Remise de Référence de 15 % et Prime de Centralisation de 1,5 %).

* Publicité TV interactive : Grâce à la plateforme TPS, les annonceurs ont la possibilité de mettre en place un espace interactif ou des opérations promotionnelles, pour chacune de leur marque, en prolongeant leurs campagnes TV.

Retour aux CGV des autres régies membres du SNPTV