SNPTV
Actualités

La Télévision a soutenu

Au-delà de son rôle économique bien connu auprès des annonceurs, la publicité à la télévision a toujours su soutenir par ailleurs des campagnes d’intérêt général.

En 1998, les cinq régies publicitaires (TF1 Publicité, France Télévision Publicité, M6 Publicité, Canal + Régie et La Cinquième/IP) des grandes chaînes nationales, toutes membres du Syndicat National de la Publicité Télévisée (SNPTV), ont fait profiter des excellentes performances d’audience du media TV (cf. Communiqué de presse du 15 janvier 1999) à 55 causes émanant d’organisations caritatives et humanitaires, d’Administrations, de Ministères ou du Gouvernement.

Bénéficiant de conditions tarifaires spécifiques, toutes ces causes promues chaque année grâce à la télévision ont été diffusées en moyenne sur au moins trois des six chaînes régies par les administrateurs du SNPTV, indifféremment à l’intérieur ou hors écran publicitaire.


En 1999, les régies publicitaires du SNPTV on préétabli une enveloppe annuelle globale et mis en place une ?Charte? à l’attention des professionnels précisant un certain nombre de conditions techniques à remplir pour la meilleure diffusion des Grandes Causes.

En appui sur un support complet alliant l’image, le son et le mouvement, la publicité télévisée joue là son rôle citoyen en diffusant très largement des idées humanistes et civiques, mais aussi en sensibilisant et informant les Français des grands enjeux de la société en termes de Santé publique et de  » solidarités  » proches de nous et dans le Monde.

Un exemple : comme chaque année, ce dimanche 31 janvier 1999 était commémorée la 46ème Journée Mondiale des Lépreux : l’Association Française Raoul Follereau et les ?uvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte ont fait appel à la générosité des téléspectateurs.




è 34,14 millions de téléspectateurs ont été sensibilisés en moyenne plus de 7 fois par au moins l’une des deux associations durant toute la campagne qui s’est déroulée jusqu’au 3 février 1999.

Ce bilan illustre si nécessaire encore la puissance du media TV et la capacité des grandes chaînes nationales à rassembler autour d’une Grande Cause internationale de santé publique le plus grand nombre de Français.

1. Pour mémoire : en décembre 1998, chaque jour, 90,6 % des Français équipés et âgés de plus de 4 ans ont regardé la TV en moyenne 206 minutes, représentant près de 47,44 millions de personnes. Dans 20,12 millions de foyers français, la durée d’écoute quotidienne a été de 5 heures 31.

Association Française Raoul Follereau

(Source : Médiamat/Médiamétrie ).