SNPTV
Études

Représentation des femmes à la télévision et à la radio – 2019 / CSA

Comme chaque année, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) publie son rapport sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio. L’exercice 2019, réalisé en collaboration avec l’INA, révèle une amélioration de la présence des femmes sur les antennes, notamment à la radio.

L’avertissement prononcé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) aurait-il porté ses fruits ? Dans son rapport 2019 sur la représentation des femmes dans les médias audiovisuels, le CSA note des progrès, notamment à la radio.

Le rapport 2019 note que pour la première fois, la part des femmes présentes à l’antenne –télévision et radio confondues- dépasse la barre des 40% (41% contre 59% d’hommes). Soit une progression de 2 points par rapport à l’année 2018.

Entre la télévision et radio, le constat était jusqu’à lors établi : le premier média présentait toujours plus de femmes sur ses antennes que le second.

Les derniers constats du CSA montrent que cet écart se résorbe puisque, pour la première fois, la part des femmes à la radio atteint la barre des 40% (+3 points par rapport à 2018) alors que cette même part à la télévision reste stable (42%).

ESVOjLdWkAAB4rV

Des progrès mais encore du chemin à parcourir

Alors que le taux de présence des femmes, tous médias confondus, s’élève à 41%, leur temps de parole n’est que de 36%, ce qui laisse supposer qu’à présence égale, les femmes s’expriment moins que les hommes.

Par ailleurs, concernant les invitées politiques, si elles sont plus nombreuses qu’en 2018 (33%, télévision et radio confondus, soit +6 points par rapport à 2018), on remarque que lors des élections européennes (15 avril et 24 mai 2019), leur temps de parole n’était que de 28%.

ESVOrSFWoAErDRp

Une présence en progrès, mais pour quels rôles ?

Le rapport 2019 relève que, dans quatre catégories sur cinq, la part des femmes progresse. Pour la catégorie « présentatrice » notamment (50% soit +3 points). S’agissant des expertes, leur taux, télévision et radio confondues, continue de progresser (38% d’expertes, soit +1 point par rapport à 2018 et +8 points par rapport à 2016).

ESVOLezXcAAoo2r

Stéréotypes et préjugés sexistes passés au crible

La lutte contre les stéréotypes, les préjugés sexistes et les images dégradantes sont des préoccupations importantes pour le CSA et ce, depuis 2009. Il a, par exemple, signé en 2018 une charte d’engagements pour la lutte contre les stéréotypes sexuels, sexistes et sexués dans la publicité avec les professionnels du secteur.

S’agissant des émissions de télé-réalités, au sein desquelles les propos stéréotypés ou les situations dévalorisantes semblent particulièrement présents, le CSA a relevé en 2019 lors de ses visionnages que ceux-ci étaient moins systématiques à l’égard des femmes. Un constat corroboré par le faible nombre de saisines portant sur l’image des femmes dans ces émissions.


Contexte du rapport 2019

Si le CSA dispose depuis 2009 de données chiffrées concernant la représentation des femmes sur certaines chaînes de télévision avec  le baromètre de la diversité, c’est à partir de 2014 qu’il a développé une action spécifique en vue d’une juste représentation et du respect des droits des femmes dans les programmes audiovisuels.

Le CSA a tenu cette année à nouer un partenariat avec l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), au regard de ses recherches sur l’estimation de la présence des femmes, soutenues par l’Agence nationale de la recherche et menées depuis 2017. Cette collaboration a permis d’apprécier plus finement les différences de représentation entre les femmes et les hommes dans les médias tant en termes de taux de présence que de temps de parole.

La publication du rapport a fait l’objet d’une conférence de presse, jeudi 5 mars 2020, au siège du CSA, en présence des membres de l’INA, du président du CSA, Roch-Olivier Maistre et de la conseillère Carole Bienaimé Besse, membre du CSA et présidente du groupe de travail « Education, protection des publics, cohésion sociale ».

Cliquez pour télécharger le rapport
Source : CSA