SNPTV
Études

L’avenir de la publicité segmentée en France

Selon le cabinet Oliver Wyman estime que la demande totale pour  la télévision segmentée s’élèverait entre 120M€ et
220M€ en 2023 (répartis sur toute la chaîne de valeur, en incluant notamment les agences et les forfaits techniques auprès des opérateurs). Certains facteurs clés permettront de capturer une partie de la valeur de ce marché :

– L’assouplissement du cadre réglementaire: environ 300M€1, ne peuvent pas être capturés dans l’état actuel de la réglementation, notamment sur la mention d’adresse en télévision.

– La performance du ciblage : la granularité du ciblage opéré peut toujours être améliorée, mais aussi sa qualité, en proposant des segments data de ciblage anonymisés. Cette poche supplémentaire pourrait être débloquée si les chaînes TV parviennent à proposer un ciblage plus précis (en « scénarisant » les parcours physiques et digitaux) et moins intrusif pour le téléspectateur que sur le digital.

Cliquez pour consulter l’étude 
Source : Cabinet Oliver Wyman