SNPTV
Études

Gens de com’ / Gens normaux

Ethnocentrisme – nom masculin : tendance à privilégier les normes et valeurs de sa propre société pour analyser les autres sociétés. (Dictionnaire Larousse)

Que celui qui n’a jamais fait d’ethnocentrisme nous jette perruques et moustaches « Les jeunes ne regardent plus la télévision… mes enfants d’ailleurs… », « La télévision de salon n’est plus qu’un objet de décoration »… et tant d’autres affirmations qui agrémentent les conférences, les interviews, les discussions, les déjeuners professionnels
du monde de la com’.

Et pourtant il y a les chiffres Médiamétrie qui chaque jour comptabilisent les millions de téléspectateurs qui se sont passionnés devant un match de football, qui se sont changés les idées devant un divertissement, qui ont fait le plein d’émotions devant un film, une fiction, des reportages…

Si on regarde autour de nous, il y a aussi les amis d’enfance, la sœur banquière, les parents à la retraite, les enfants des voisins qui continuent de regarder la télévision.
Si on porte attention aux conversations, en réseau ou dans la vie réelle, on constate que la télévision occupe souvent une place importante.

Et oui, tandis que nous finissons un dossier urgent devant nos écrans d’ordinateur, que nous discutons un verre à la main avant une avant-première, après une remise de prix, pendant une conférence, que nous courons pour le dernier rendez-vous de la journée… des millions de gens sont rentrés chez eux, dînent, regardent la télévision, choisissent leur programme TV de la soirée.

Tout le monde ne vit pas comme les gens de com’ que nous sommes… Il est dans les gènes mêmes des gens de com’ d’être « en avance » sur la société, d’embrasser les nouveautés, d’adopter avant tout le monde les nouvelles technologies, parfois de créer les tendances… il est dans nos gènes de ne pas être totalement des « gens normaux »… Réfléchir à demain, anticiper sur les consommations média à venir, comprendre ce que sera le consommateur des années 2020 est essentiel mais n’oublions pas que lorsque nous nous adressons aux consommateurs c’est dans son « Ici et maintenant »… qui n’est pas toujours le même que le nôtre…

Virginie Mary
Déléguée générale du SNPTV