SNPTV
PUB TV

Les performances TV du secteur automobile.

 

Sur 2021 Admo.tv a observé un uplift, soit une hausse moyenne de trafic après le passage du spot TV, allant jusqu’à 19%. Un Uplift plutôt bas si on compare ce taux à celui des équipementiers automobiles (équipements, entretien & assurance auto) , qui présente un uplift allant de 30% à 95% en fonction du type d’annonceur.

Deuxième constat : les mois de l’année ne suivent pas tous la même tendance. On repère assez rapidement certains pics, sur le début de l’année avec les mois de janvier et février, qui recense un nombre de visites par GRP élevé pour un CPV inférieur au reste de l’année. Le début d’année est donc signe de bonnes performances pour les constructeurs automobiles. Si un certain équilibre se fait ressentir sur le reste de l’année, seul le mois de mars vient casser cette tendance. En effet, le mois de mars apparait comme une période de perturbation, avec un CPV largement au-dessus de la moyenne et un nombre de visites par GRP deux fois moins élevé que le mois précédent ; on peut supposer que le mois de mars vient mettre une pause à l’euphorie du début d’année.

Pour cette analyse, Admo.tv a pris en compte les performances TV d’un secteur qui équipent les conducteurs : équipements, entretien & assurances auto. Un secteur qui communique moins en TV (6K spots en 2021) que les constructeurs (24 K spots) pour un budget global investi presque identique, à 1M€ près.

On remarques qu’elles sont différentes d’un mois à l’autre de l’année. À l’instar de son binôme, les équipementiers automobiles connaissent une baisse de leur engagement online issu de la TV sur le mois de mars.

On peut y voir une réelle corrélation entre les deux secteurs. C’est démontré avec un début d’année performant : dès le mois de février on observe un CPV de 15€ en moyenne pour les marques du secteur pour un nombre de visites par GRP de 311.

Contrairement aux constructeurs automobile dont le pic de performances est en janvier/février, pour les marques équipementiers, c’est le mois de mai qui sort du lot et vient surperformer avec 424 visites totales par GRP. Pour le reste de l’année, on retrouve des ratios entre CPV et Visites par GRP assez élevé, synonyme d’une cible plutôt réceptive.

Dispositif

Cibles

Résultats

Vidéo