SNPTV

Janvier-juillet 2006 : audience TV consistante et publicité TV en forte progression

Newsletter
21/08/2006

Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué
en
cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 21 août 2006

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV pour la période de janvier à juillet 2006.

____________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel :
smartin@snptv.org


Janvier-juillet 2006 : audience TV consistante et publicité TV en forte progression

Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3 h 26 min par jour
(-1 min/j) [1].
Les annonceurs ont investi 3,11 Mds € dans les écrans des chaînes hertziennes nationales (+ 6,8%) [2].

¡          Du 1er janvier au 31 juillet 2006 : la télévision reste le premier loisir des Français.

 

En consacrant 3 heures et 26 minutes chaque jour à s’informer, se cultiver, se divertir, s’émouvoir… devant une offre de programmes en continuel développement, les Français attestent de leur prédilection pour la télévision. Aussi, avec 5,2 millions d’écrans qui devraient se vendre cette année (> + 6% vs 2005 [3]), un cinquième des foyers TV prouvent leur exigence de profiter du mieux possible de leur premier loisir.
Sur les sept premiers mois de l’année 2006, chaque individu âgé de ‘4 ans ou +’ a regardé la télévision 26 minutes de plus par jour en 10 ans.
La durée d’écoute est notamment en hausse auprès des femmes âgées de 25 à 34 ans (+ 6 minutes/jour), des ménagères âgées de moins de 50 ans (+ 6 minutes/jour), des femmes actives (+ 5 minutes/jour), des hommes âgés de 35 à 59 ans (+ 5 minutes/jour), des ménagères âgées de 25 à 59 ans (+ 4 minutes/jour).
Depuis le début de l’année 2006, la TV a été regardée 5 heures 42 minutes par jour dans les foyers équipés. En gagnant encore 1 minute de plus qu’en 2005, et 35 minutes supplémentaires par jour depuis 1996, la télévision établit ainsi un nouveau record historique.

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie]
Individus âgés de ‘4 ans ou +’

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

juillet

2h41

2h40

2h38

2h37

2h39

2h50

 

 

2h40

2h58

2h52

 

2h55

2h56

3h02

3h05

3h00

Janv – juillet

2h55

2h58

3h00

3h00

2h59

3h08

3h10

3h13

3h17

3h22

3h20

3h24

3h27

3h26


La durée d’écoute des personnes âgées de 4 ans ou plus vivant dans un foyer équipé d’au moins un adaptateur TNT est de 3 heures 29 minutes en moyenne par jour au 2ème trimestre 2006. Depuis le début de l’année, ces individus ‘TNT’ regardent la TV 22 minutes de plus par jour que l’ensemble des individus [4].

¡          Janvier-juillet 2006 : nouveau record d’investissements publicitaires à la télévision.

Forte d’un mois de juillet 2006 en hausse de 9,3% vs juillet 2005 – dans la continuité du 2ème trimestre 2006 (+ 10,5%) – qui totalise 307,2 M€ bruts d’investissements des annonceurs pour promouvoir leurs produits et services sur les six chaînes hertziennes nationales historiques, soit + 26,0 M€ sur un an, la publicité à la télévision atteint un nouveau record sur les sept premiers mois 2006 : 3 106 M€ bruts investis, soit + 6,8% vs 2005.

Ce sont ainsi 198 M€ bruts supplémentaires qui ont financé les programmes de télévision au bénéfice de secteurs économiques innovants et de la consommation. Les Télécommunications (fournisseurs de contenus, opérateurs) contribuent à cette forte reprise de la publicité TV pour 137,2 M€ additionnels (+ 78,9%) – dont
+ 102% à 27,0 M€ en juillet 2006 seul –, avec les Services (banques de détail, assurances) en croissance de 63,4 M€ (+ 33,6%) ou l’Edition (audio vidéo) : + 28,3 M€ (+ 11,5%). La grande consommation (Alimentation, Hygiène-beauté, Entretien, Boissons) reste en retrait de 97,0 M€ (- 6,5%) à 1 397 M€ bruts.

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-juillet 2006
(TNS Media Intelligence : six chaînes nationales hertziennes historiques [5])

-> 777 annonceurs (=) ont communiqué sur 2 798 produits ou services (+ 2,1%).

-> Le budget moyen investi par produit est de 1 110,1 K€.

-> Le coût/GRP (base 30 secondes) auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est de 3 906 €uros bruts (+ 4,0%). Ces 10 dernières années, cet indicateur référent a progressé de 2,1% par an en moyenne. Les individus CSP+ affichent un coût/GRP à 5 993 €uros (+ 3,5%).
Le coût pour mille téléspectateurs (4 ans ou +) est de 7,74 € bruts.

-> Les messages de parrainage des programmes TV sont en hausse de 5,4%.
Les 3 premières Familles actives sont à ce jour : 1. Services – 2. Distribution – 3. Alimentation.
A noter, la présence croissante (+ 15,5%) des messages de parrainage TV des secteurs de la grande consommation (Alimentation, Hygiène-Beauté, Boissons, Entretien), aux côtés du dynamisme, par ailleurs observé dans leurs investissements publicitaires TV  classiques , des : Télécommunications (+ 37%), Voyage-Tourisme (+ 90%), Equipement matériel sport (+ 105,5%) – cf. actualité sportive des années paires – ou Corporate (+ 270%).



[1] Médiamat/Médiamétrie

[2] TNS Media Intelligence : données brutes avant remises et dégressifs, hors chaînes câble, satellite, TNT, espaces régionaux et commercialisations spécifiques.

[3] Prévisions Gfk

[4] Médiamétrie/Médiamat du 2 janvier au 2 juillet 2006 – 1er trimestre = 4h02 et 2ème trimestre = 3h29, soit 3h43 vs 3h31.

[5] Données sur le parrainage TV incluant : TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, M6 + Arte.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org