SNPTV

Communiqué SNPTV : mai 2007

Newsletter
12/06/2007
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 12 juin 2007

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV en janvier 2007.

Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales historiques, chaînes numériques et services interactifs.
Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

 

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org


Jeudi 21 juin 2007 : une journée d'(in)formation
complète sur la télévision !
Programme et Inscription en cliquant ici.

>> 3 heures 35 minutes (+ 1 min) par jour passées à regarder la TV (individus âgés de ‘4 ans ou +’) [1].
>> Stabilité des investissements publicitaires bruts TV à 2 322,0 M€ [4].

  • Record absolu de la durée d’écoute individuelle pour un mois de mai :
    3h32 min (+ 15 min/j)

Notamment porté par l’actualité politique et davantage de jours non travaillés et une offre programmes attractive, mai 2007 atteint un plus haut niveau d’audience historique pour ce mois de l’année à 3 heures 32 minutes quotidiennes passées à regarder la télévision par chaque individu âgé de 4 ans ou +, soit un quart d’heure de plus par jour qu’en mai 2006 !

Tous les publics augmentent très significativement leur durée d’écoute de la télévision, particulièrement les individus (‘4 ans ou plus’) abonnés à une offre élargie de programmes [2] à 3 heures 38 minutes par jour (+ 21 minutes en un an) ;

Cette croissance exceptionnelle de la durée d’écoute TV se vérifie aussi, entre autres, auprès des :
– hommes âgés de 15 à 24 ans à 2 heures 07 minutes par jour (+ 21 minutes vs mai 2006)
– enfants âgés de 4 à 10 ans à 2 heures 16 minutes (+ 20 minutes)
– individus de catégories socio-professionnelles supérieures à 2 heures 58 minutes (+ 17 minutes)
– femmes actives à 3 heures 38 minutes (+ 17 minutes)
– adolescents âgés de 11 à 14 ans à 2 heures 08 minutes (+ 9 minutes)…

Absolument toutes les classes d’âges ont partagé les grands temps forts de l’actualité devant l’irremplaçable télévision : le dimanche 6 mai 2007, 29,8 millions d’individus âgés de ‘4 ans ou +’ étaient ensemble devant leur télévision à 20 heures précises (soit 2,5 millions de plus qu’au 1er tour). C’est à 20h07 que le « pic » d’audience est atteint avec 30,2 millions de téléspectateurs présents à cette minute précise devant leur écran. Cette audience ne tient pas compte des diffusions dans les lieux publics non mesurées.

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’ (tous foyers)

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

mai

2h46

2h48

2h51

3h01

2h51

 

2h51

 

2h59

 

3h03

 

3h09

 

3h19

3h14

 

3h16

 

3h20

 

 

3h17

 

3h32

ì

janv-mai

3h02

3h05

3h07

3h08

3h05

3h13

3h19

3h17

3h25

3h29

3h28

3h31

3h36

 

3h35

 

3h35

 

  • janvier-mai 2007 : en moyenne, 48,3 millions d’individus [3] ont regardé chaque jour la télévision

Sur les cinq premiers mois de l’année 2007, la durée d’écoute TV se stabilise aux plus hauts niveaux mesurés : le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé quotidiennement la télévision 3 heures et 35 minutes. En 10 ans, la durée d’écoute par individu a ainsi progressé de 30 minutes par jour !

  • Janvier – mai  2007 : stabilité des investissements publicitaires bruts TV à
    2 322,0 M€ [4] (-0,2%)

La base de comparaison avec la période janvier-mai 2006, durant laquelle certains secteurs annonceurs avaient anticipé la Coupe du Monde de football [5], et la période électorale exceptionnellement intense en 2007 (cf. les audiences exceptionnelles de la TV), qui a pesé sur l’ensemble du marché publicitaire, ont effacé à fin mai 2007 la croissance de la publicité TV acquise au 1er trimestre 2007 (+ 4,5%) sur les 6 chaînes nationales hertziennes historiques.

  • 2007 : 2ème record historique de publicité télévisée pour un mois de mai.

Bien que les mois d’avril 2006 (+ 10,9%) et surtout mai 2006 (+ 15,5%) aient été en très forte hausse [6]; le mois de mai 2007, certes en retrait de 7,8% sur un an à 499,0 M€ bruts, n’en est pas moins le deuxième record historique pour ce mois de l’année. Sur deux ans (mai 2007 vs mai 2005), la croissance est de 6,4%.

Mai 2007 a été particulièrement soutenu par des secteurs annonceurs, qui ont su profiter des audiences TV remarquables :

Distribution : 7,9 M€ investis en publicité TV.
Cette Famille (toutes références réunies) devient le cinquième secteur annonceur en mai 2007 après cinq mois d’ouverture de la publicité sur les 6 chaînes hertziennes historiques.

Alimentation : + 4,0 M€, soit + 8,7% – 50,0 M€ bruts investis en mai 2007.
Les annonceurs de ce secteur défendent ardemment leurs marques, creusant, le mois dernier, l’écart avec le traditionnel deuxième secteur annonceur : l’hygiène-beauté (23,1 M€ investis, -8,9% vs mai 2006).
3ème secteur TV, l’automobile-transport soutient ces investissements publicitaires : 10,4 M€, soit + 1,2%.

Ets financiers-assurance : + 3,2 M€, soit + 52,3% – 9,3 M€ bruts.
Le dynamisme de ce 4ème secteur annonceur TV ne se dément toujours pas : + 11,3% depuis le début de l’année à 178,0 M€ bruts investis.

  • Janvier-mai 2007 : 2 322 M€ bruts investis, + 48% en 10 ans.

Sur les cinq premiers mois de l’année 2007, 2 322,0 Mds € bruts (- 0,2%) ont ainsi été consacrés à la publicité TV par les annonceurs pour soutenir leurs marques (hors parrainage TV) sur les 6 chaînes hertziennes historiques.

  1. Alimentation : 550,6 M€ (+ 2,0%),
  2. Hygiène-Beauté : 329,4 M€ (+ 6,9%),
  3. Automobile-transport : 216,5 M€ (-1,4%),
  4. Ets Financiers-assurance : 178,0 M€ (+ 11,3%),
  5. Télécommunications : 149,7 M€ (- 36,3%).
    La Distribution (toutes références réunies) a investi à la télévision sur cette même période : 136,1 M€.

Publicité TV en M€ bruts [TNS Media Intelligence] – Six chaînes nationales hertziennes historiques                                                                            

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

Mai

222

258

280

309

328

350

392

Janvier-mai

1084

1190

1325

1445

1570

1666

1766

 

 

 

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

Mai

420

387

377

436

479

469

541

499

Janvier-mai

1961

1899

1927

2060

2186

2177

2327

2322

Tableau de bord de la publicité TV – Janvier-mai 2007
(TNS Media Intelligence : 6 chaînes nationales hertziennes historiques)

La publicité  classique  à la télévision accroit sensiblement son portefeuille de nouveaux clients :
– 2 322,0 M€ bruts investis (-0,2%).
 751 annonceurs (+ 6,7%) ont communiqué sur 2 569 produits ou services (+ 9,8%).
 Le budget moyen investi par marque est de 903,8 K€ (-9,1%).

 Le coût pour mille ‘ménagères âgées de moins de 50 ans’ a progressé très modérément en un an de 2,1% à 37,6 €uros bruts, soit un coût/GRP (base 30 secondes [7]) de 3 969 €.
Le coût/000 téléspectateurs (âgés de 4 ans ou +) est de 8,03 € bruts.


Janvier – mai  2007 : toutes télévisions [8], les investissements publicitaires bruts totaux s’élèvent à 2 783,5 M€ (+ 5,9%), soit 155 M€ de plus que sur la période janvier-mai 2006.

Zoom sur les chaînes du câble, du satellite et de la TNT :

Sur les cinq premiers mois de 2007, les annonceurs ont investi 456,7 M€ bruts sur les chaînes Cab/Sat/TNT, soit une progression de 52,4% vs janvier-mai 2006 (+ 49,5% à chaînes constantes). En moyenne, 16,4% de leur budget publicitaire télévisé a été alloué à au moins une des 77 chaînes diffusées sur le câble, le satellite, la TNT et l’ADSL.

Sur le seul mois de mai 2007, 106,0 M€ bruts (+ 37,9% ; + 35,0% à univers constant) ont été investis sur 73 chaînes Cab/Sat/TNT référencées, soit 17,5% de toute la publicité TV.

Toutes télévisions, les quatre familles réunies de la grande consommation (Alimentation, Boissons, Entretien, Hygiène-Beauté) défendent leurs marques en investissant sur les cinq premiers mois de l’année 2007, 1 224,9 M€ bruts (+ 9,9%), soit 110,5 M€ bruts de plus en un an.

 – Conjointement, ces quatre secteurs représentent 44,0% de la publicité TV en 2007 (vs 42,4% sur janvier-mai 2006).

L’édition (-33,8%) et les télécommunications (-21,4%) restent, à fin mai 2007, les deux secteurs les plus en retard sur un an.


[1] Médiamat/Médiamétrie – dans les 25,13 millions de foyers équipés, la TV a été regardée 5 heures 52
minutes
par jour par l’un et/ou l’autre des 2,3 individus, âgés de ‘4 ans ou +’, présents en moyenne dans chaque foyer TV métropolitain.

[2] Soit des effectifs de 27,8% de l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ résidant dans des foyers abonnés au câble et recevant 15 chaînes ou +, ou abonnés à CanalSat (satellite ou ADSL).

[3] Médiamat/Médiamétrie du 1/1 au 3/6/2007 : ‘4 ans et +’, France entière, lundi à dimanche, 3h-27h.

[4] TNS Media Intelligence : 6 chaînes nationales hertziennes historiques, hors parrainage et espaces régionaux.

[5] Match d’ouverture le 9 juin 2006.

[6] Cf. http://www.snptv.org/actualites/actualites_tab.php?id=601

[7] Médiamétrie/TNS Media Intelligence – Hors commercialisations spécifiques, établis sur la base des Tarifs 1/A.

[8] Yacast – données brutes en pige 24h/24 des 6 chaînes hertziennes historiques et 23 chaînes CabSatTNT + 59 autres chaînes numériques à partir des informations déclaratives des régies publicitaires TV.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org