SNPTV

Communiqué SNPTV : juillet 2007

Newsletter
20/08/2007
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 20 août 2007

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV en juillet 2007.

Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales historiques, chaînes numériques et services interactifs.
Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

 

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org


>> 3 heures 29 minutes (+ 3 min) par jour passées à regarder la TV (individus âgés de ‘4 ans ou +’) [1]

  •  Janvier-juillet 2007 : record historique de la durée d’écoute TV !

Les Français métropolitains, âgés de ‘4 ans ou +’, ont réservé à la télévision depuis le début de l’année, 3 heures et 29 minutes quotidiennes, soit 14,5% de toute leur journée, sommeil compris !

Au cours des sept premiers mois de 2007, les plus fortes progressions de la durée d’écoute TV ont été enregistrées auprès du public des enfants âgés de 4 à 10 ans, à 2 heures et 15 minutes quotidiennes, soit 10 minutes de plus que sur la même période de 2006 et + 27 minutes/jour en 10 ans.

De même, les individus âgés de ‘4 ans ou plus’ résidant dans un foyer équipé d’une offre élargie de chaînes [2] ont regardé la télévision 3 heures 37 minutes par jour, soit 10 minutes quotidiennes supplémentaires vs 2006 majoritairement accordées aux sept chaînes hertziennes historiques. Depuis 2002, première année de distinction de ce public dans le Médiamat, c’est la plus importante durée d’écoute quotidienne mesurée.

D’autres cibles commerciales ont aussi largement démontré leur attachement jamais démenti à la télévision :
– les femmes âgées de 35 à 49 ans à 3 heures 44 minutes par jour (+ 8 min vs 2006), record absolu depuis la première année de calcul de leur audience TV, soit 56 minutes de plus par jour qu’en 1990.
– les jeunes hommes adultes âgés de 15 à 24 ans à 2 heures 01 minute par jour (+ 8 min). Contrairement aux idées reçues, il y a 10 ans, leur durée d’écoute TV n’était alors  que  de 1 heure 52 minutes par jour !

  • Juillet 2007 : record absolu de la durée d’écoute !

En moyenne, chaque individu âgé de ‘4 ans ou +’ a consacré à la télévision 3 heures et 11 minutes, soit 11 minutes de plus en un an et 32 minutes supplémentaires en 10 ans.

Sur ce mois de juillet 2007, tous les publics [3] ont eu envie de regarder encore plus la télévision chez eux [4]. En cette période de vacances scolaires, les chaînes, les nouveaux programmes et les contenus saisonniers pour tous les publics ont favorisé la durée d’écoute TV, notamment auprès :
– des 50 à 59 ans : + 19 min/j à 3 heures 26 minutes et des 60 à 69 ans : + 22 min/j à 4 heures 09 minutes,
– des équipés TV des agglomérations > 100 000 habitants : + 19 min/j à 3 heures 20 minutes,
– des ménagères âgées de 25 à 59 ans : + 17 min/j à 3 heures 23 minutes,
– des individus CSP+ [5] : + 10 min/j à 2 heures 28 minutes…

Pour toutes ces cibles, ce sont des records absolus jamais atteints depuis le début de la mesure d’audience TV pour un mois de juillet, par ailleurs plutôt maussade pour la plupart des régions, mais juillet 2000 avait été en moyenne plus frais que cette année, selon Météo France, au cours de cette dernière décennie.

 Il faut pourtant remonter à 1995 pour compter davantage de  juillettistes  déclarés qu’en 2007. Un jour moyen de juillet 2007, à peine un peu plus de 10% des foyers étaient cependant simultanément  en vacances  au sein du panel Médiamat/Médiamétrie.

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’ (tous foyers)

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

juillet

2h41

2h40

2h38

2h37

2h39

2h50

 

2h40

2h58

2h52

2h55

2h56

3h02

3h05

 

3h00

 

3h11

ì

Janvier

-juillet

2h55

2h58

3h00

3h00

2h59

3h08

3h10

3h13

3h17

3h22

 

3h20

3h24

 

3h27

 

3h26

 

3h29

ì

En 10 ans, la durée d’écoute TV au cours des sept premiers mois de 2007 a progressé en moyenne de 30 minutes par jour auprès de l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’. La durée d’écoute est particulièrement en hausse auprès des :
responsables des achats âgé(e)s de moins de 60 ans : + 47 minutes par jour à 3 heures 46 minutes,
hommes âgés de 35 à 49 ans : + 45 minutes par jour à 3 heures 22 minutes,
femmes actives : + 44 minutes par jour à 3 heures 29 minutes,
individus CSP+ : + 36 minutes par jour à 2 heures 49 minutes…

 Autant de cibles publicitaires, qui ont l’intention, la décision et le pouvoir d’achat, que seule la télévision continue de réunir unanimement et en nombre toujours croissant pour le bénéfice de ses annonceurs.


Janvier- juillet 2007 : investissements publicitaires bruts toutes télévisions [6] à 3 765,4 M€        (+ 6,7%), soit 236,5 M€ [7] de plus que sur la période janvier-juillet 2006.


  •  Juillet 2007 : les investissements publicitaires toutes TV [8] progressent de 4,4% à 371,3 M€

Au nombre de 312 (+ 19) en juillet 2007, les annonceurs ont investi sur les six chaînes nationales hertziennes historiques 300,1 M€ bruts, en retard de 7,3 M€ vs juillet 2006, qui était cependant un mois record. En 10 ans, ce sont 97 M€ de plus qui ont été investis sur ce seul mois de juillet, soit + 47% vs juillet 1997. Juillet reste malgré tout le deuxième mois (avant août) le moins investi par les annonceurs, représentant deux tiers d’un mois moyen de publicité TV.

Au 7ème mois de sa première année autorisée sur ces 6 chaînes nationales, la distribution s’inscrit dans le Top 8 des secteurs annonceurs TV, avec 12,6 M€ bruts investis.

Les marques des quatre familles de la grande consommation (1. Alimentation, 2. Hygiène Beauté, 5. Entretien, 6. Boissons) se sont traditionnellement imposées en juillet en totalisant 54,6% (+ 0,7 point) des investissements publicitaires du mois, soit 163,9 M€.

Enfin, 3. l’Edition et 4. les Télécommunications restent toujours en retrait par rapport à juillet 2006, mais dans des proportions moindres qu’au 1er semestre 2007, respectivement -10,3% et -14,1%.

Zoom sur les chaînes du câble, du satellite et de la TNT :

En juillet 2007, les annonceurs ont investi 70,6 M€ bruts sur les chaînes Cab/Sat/TNT, soit une progression de 46,7% en un an. En moyenne donc, 19,0% de leur budget publicitaire brut TV a été alloué aux chaînes numériques. Ils étaient 442 (+ 10) à communiquer sur ces chaînes en juillet.

  • Janvier-juillet 2007 : 3 119,1 M€ bruts investis sur les 6 chaînes nationales historiques

Depuis le début de l’année 2007, 3 119,1 M€ bruts (+ 0,4%) ont été consacrés à la publicité TV par les annonceurs pour soutenir leurs marques (hors parrainage TV) sur les 6 chaînes hertziennes historiques. La grande consommation* gagne des parts de voix à la télévision en investissant 1 434,8 M€ bruts (+ 3,4%) sur 7 mois, soit 46,0% de toute la publicité TV.

1. Alimentation* : 724,2 M€ (+ 3,4%),
2. Hygiène-Beauté* : 455,1 M€ (+ 4,8%),
3. Automobile-transport : 271,2 M€ (- 5,5%),
4. Ets Financiers-assurance : 240,0 M€ (+ 10,7%),
5. Edition : 211,9 M€ (- 22,6%),
6. Télécommunications : 211,2 M€ (- 32,1%),
7. La Distribution (toutes références réunies) a investi à la télévision : 172,0 M€,  soit 5,5% du marché,
8. Entretien* : 163,9 M€ (+ 8,9%),
9. Boissons (hors alcools)* : 91,5 M€ (- 10,0%),
10. Pharmacie-Médecine : 88,1 M€ (+ 15,0%).

Publicité TV en M€ bruts [TNS Media Intelligence] – Six chaînes nationales hertziennes historiques

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

 

Juillet

127

145

174

202

203

212

242

259

253

273

282

298

281

307

300

Janv-juillet

1430

1575

1756

1951

2092

2216

2365

2620

2523

2603

2767

2944

2908

3106

3119 

 

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-juillet 2007
(TNS Media Intelligence : 6 chaînes nationales hertziennes historiques)

Le portefeuille de nouveaux clients à la télévision s’étoffe mois après mois :
 3 119,1 M€ bruts investis (+ 0,4%).
 822 annonceurs (+ 6,5%) ont communiqué sur 3 121 produits ou services (+ 12,3%).
 Le budget moyen investi par marque est de 999,4 K€ (-10,6%).

 Le parrainage TV [9] est en hausse de 4,4% en nombre de messages : 1. Distribution (toutes références) : + 6,6%, 2. Ets financiers assurance : + 19,3%, 3. Alimentation : + 10,2%.
436 (+ 24) annonceurs ont été  parrains  d’au moins un programme TV sur la période.

 Le coût pour milleménagères âgées de moins de 50 ans’ est en baisse sur un an de – 0,3% à 37,3 €uros bruts, soit un coût/GRP (base 30 secondes [10]) de 3 935 €.
Fort d’une audience TV record, juillet 2007 a été très favorable aux annonceurs : le coût/GRP est en baisse de 9,4% auprès de cette cible à 3 060 € bruts, à l’instar de tous les individus âgés de 4 ans ou + : -9,0%.
Le CPM téléspectateurs (âgés de 4 ans ou +) est de 7,88 € bruts sur janvier-juillet 2007 (+ 1,4%).
Auprès de la cible plus aisée des cadres (CSP+), le coût/000 TV n’a progressé que de 0,3% par an en moyenne depuis 10 ans à 55,7 € bruts et de 0,9% sur janvier-juillet 2007 vs janvier-juillet 2006.


[1] Médiamat/Médiamétrie – dans les 25,13 millions de foyers équipés, la TV a été regardée 5 heures 44 minutes par jour par l’un et/ou l’autre des 2,3 individus, âgés de ‘4 ans ou +’, présents en moyenne dans chaque foyer TV métropolitain.

[2] Soit des effectifs de 27,8% de l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ résidant dans des foyers abonnés au câble et recevant 15 chaînes ou +, ou abonnés à CanalSat (satellite ou ADSL). Part d’audience des  Autres TV  = 37,3% (=) vs 16,3% en moyenne (+ 2,9 points en un an).

[3] A la seule exception des hommes âgés de 35 à 49 ans à 2 heures 57 minutes (- 3 min).

[4] Rappel : l’audience réelle de la TV est sous-estimée puisque les foyers constituant le panel Médiamat/Médiamétrie ont une audience nulle lorsqu’ils se déclarent en vacances. Or, près de 9 Français sur 10 restent en vacances en France !

[5] Catégorie socio-professionnelle supérieure représentant des effectifs de 22,3% de l’ensemble des adultes ’15 ans ou +’

[6] YACAST – 6 chaînes historiques + 77 chaînes CabSatTNT.

[7] Cette seule croissance équivaut à un mois moyen de toute la publicité radio (1er semestre 2007 = 235,9 M€ – Yacast).

[8] YACAST – 6 chaînes historiques + 73 chaînes CabSatTNT.

[9] TNS MI – 7 chaînes historiques, y compris Arte.

[10] Médiamétrie/TNS Media Intelligence – Hors commercialisations spécifiques, établis sur la base des Tarifs 1/A.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org