SNPTV

Communiqué SNPTV : janvier-septembre 2008

Newsletter
13/10/2008

Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 13 octobre 2008

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV à fin septembre 2008.

Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe six régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes numériques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média TV.

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel :
smartin@snptv.org


Un contexte éditorial riche, de qualité et sans cesse renouvelé : les Français adeptes de la télévision et de ses programmes !

==> 45,2 millions de téléspectateurs présents chaque jour devant un  écran de plus en plus grand depuis le début de l’année ! [1]

+ 2 minutes par jour de Durée d’Ecoute par Téléspectateur (‘4 ans ou +’) ! [2]

De janvier à septembre 2008, les téléspectateurs ont entretenu une écoute durable et pérenne de la télévision en y consacrant chaque jour
4 heures et 10 minutes, soit 2 minutes supplémentaires sur un an !

Septembre 2008 : mois de la rentrée des classes, mais aussi de la rentrée des programmes TV ! Et comme chaque année, les téléspectateurs ont tous été fidèles au rendez-vous : 80% des équipés TV ont été présents chaque jour devant la TV, soit 45,3 millions de téléspectateurs à suivre les nouveautés des grilles
2008-2009 !
Rappelons d’ailleurs que l’intérêt des Français pour la télévision se manifeste aussi au travers d’autres supports : 53% d’entre eux choisissent leur programme TV en feuilletant un magazine de télévision spécialisé et 4% en consultant un site Internet [3].

Octobre 2007-septembre 2008 (12 mois glissants) : l’audience TV se porte bien et poursuit sa lancée au-dessus de la barre des 3 heures et 20 minutes quotidiennes atteintes en 2002. A 3 heures et 24 minutes par jour, la durée d’écoute des individus âgés de ‘4  ans ou +’ reste stable et gagne 17 minutes quotidiennes en 10 ans ! 

La durée d’écoute TV en constante progression auprès de tous les publics !
D’octobre 2007 à septembre 2008 (et évolution sur 10 ans) : 
 

 

10 ans de durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’

L’audience TV renforcée au travers de nouveaux modes de consommation [4]

En direct, en différé, sur TV ou ordinateur, les contenus TV sont regardés par 98% des Français !

  • 55% des Français ont déjà regardé la télévision en différé (après enregistrement, téléchargement sur Internet…), à la demande (VOD, streaming…),
  • près de 40% des Français regardent des programmes différés de manière  traditionnelle  (magnétoscope, PVR, DVD enregistreur…),
  • 5,6 millions de Français ont essayé au moins une fois les offres de rattrapage de contenus TV.

La TV sur ordinateur (non encore intégrée dans l’audience TV) est consommée par près de 9% des Français (‘15 ans ou +’) pour regarder un contenu en direct !

Parmi ces convergents TV, deux grandes catégories de téléspectateurs émergent :
     – Les télé-streamers (11% de la population) : cible jeune, masculine et urbaine. Ils regardent plutôt les contenus vidéo sur Internet et en particulier la TV de rattrapage (Catch-up TV). Ils sont plus de 9 sur 10 à surfer sur Internet tous les jours ou presque.
Les télé-stockers (6,5% de la population) : individus CSP+, jeunes et urbains, vivant dans des foyers avec enfants, ultra-équipés en matériel audiovisuel et informatique, et abonnés à des offres élargies. Ils consomment beaucoup de contenus vidéo stockés sur leur ordinateur et dont ils ont manqué la diffusion à la télévision.
 
Mesure d’audience des chaînes numériques

Que ce soit en équipement ou en audience, la ruée vers le tout numérique se fait remarquer en 2008 !

Pour rappel, au 1er semestre 2008, les ventes de téléviseurs affichaient une croissance de 7% vs 2007 [5]. Sur cette période, les écrans plats LCD
(cristaux liquides) ont représenté 90% des téléviseurs vendus. La demande pour des écrans de plus en plus grands est en forte croissance : la taille moyenne des téléviseurs est passée de 71,1 à 78,7 cm (28 à 31 pouces) en un an.

La déferlante TV ne décroît pas : au 7e mois de l’année 2008, les téléviseurs en « full HD » ont représenté 23% des ventes d’écrans plats.

C’est ce 30 octobre 2008, que la TNT passe à la haute définition pour cinq grandes chaînes nationales [6]. Et à fin 2008, les résultats de vente devraient connaître un « pic » historique à 6 millions d’appareils commercialisés sur l’ensemble de l’année !

29,9% des foyers reçoivent la télévision numérique sur tous leurs postes [7] 

Au 1er semestre 2008, 57,8% des foyers équipés de téléviseurs reçoivent la télévision numérique sur au moins un poste (+ 18,1 points en un an). Au moins 31,7% des foyers sont équipés d’au moins un adaptateur TNT externe ou intégré au téléviseur (+ 15,6 points en un an). Le satellite numérique et l’ADSL sont les autres accès numériques utilisés par les foyers métropolitains.

22% des deuxièmes postes de TV sont aussi reliés à la télé numérique
(+ 9,9 points) au sein des 54,6% des foyers métropolitains multi-équipés, soit 13,8 M de foyers.

Quelles que soient les tranches d’âges et la profession des chefs de foyer, ou la taille des agglomérations de résidence, l’unique accès à la TV par le hertzien analogique terrestre diminue fortement à 29,1% des foyers (-13,6 points sur un an).

==> Illustration complémentaire de l’universalité du média TV.

Octobre 2007-septembre 2008 : le paysage audiovisuel numérique séduit encore plus les téléspectateurs équipés ou non !
Sur ces 12 mois glissants, les individus ’4 ans ou+’ équipés d’une offre élargie de chaînes ont consacré 38,6% de leur durée d’écoute aux  Autres TV , en croissance de 1,3 point sur un an !

Et au global, les 25,3 millions de foyers équipés TV en France ont réservé 1 heure et 18 minutes de leur écoute TV aux chaînes numériques (en croissance de 20 minutes par jour sur un an !), soit 23,2% de part d’audience !

Certains publics ont largement contribué à la croissance de l’audience des chaînes numériques, et notamment les cibles féminines :
les jeunes filles âgées de 4 à 14 ans : 47 min/j., soit 37,6% de part d’audience, en croissance de 11,2 points sur un an !
les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans : 32 min/j., soit 26,9% de part d’audience, en progression de 10,4 points sur un an !

Le saviez-vous ?

La TV, 1er média pour s’informer !
 Pour suivre l’information et l’actualité, quels sont les médias qui vous informent le mieux ? 


Source : baromètre Ipsos-20 Minutes – juillet 2008 – base : ’15 ans ou +’.

La TV : propulseur de visibilité !

==> Parce qu’elle est mesurable ET efficace, les annonceurs ont consacré
4 668,2 M€ bruts à la publicité TV sur l’ensemble des chaînes [8]!
 

Janvier-septembre 2008 : + 5,1% (hors trois chaînes publiques) à 4,2 Mds € [Yacast]

Top 10 des secteurs annonceurs TTV (y compris FTV) à la fin du 3e trimestre 2008

                                                                 Classement janvier-septembre 2007
1. Alimentation :                  940,8 M€                                 1   
2. Toilette-Beauté :              644,5 M€                                2  
3. Automobile Transport :     483,3 M€                                3    
4. Télécommunication :        457,0 M€                                 4   
5. Ets financiers-assurance : 312,9 M€                               5   
6. Distribution-VAD :            255,3 M€                                 7   
7. Edition :                          210,1 M€                                  6  
8. Entretien :                       201,3 M€                                 8 
9. Culture et Loisirs :           197,9 M€                                 9
10.
Pharmacie-Médecine :    147,1 M€                                12

SAGA EFFICACITE

Quand les appareils ménagers investissent les écrans TV pour s’installer dans nos cuisines…

2008 est l’année du plaisir à cuisiner [9] ! 

Depuis janvier, les ventes d’appareils ménagers (catégorie cuisine) ont progressé de 9,2% sur un an.

Grâce aux innovations produits, liant de plus en plus l’utile et la praticité à l’agréable (gamme de couleurs, design…), le chiffre d’affaires du segment des robots est ainsi en hausse de 11,3%.

Nouveautés, prix attractifs et campagnes de publicité TV combinés sont les secrets de la réussite de ce secteur ‘tendance’ ! Les annonceurs l’ont bien compris, et sur la période janvier-septembre 2008, le secteur des appareils ménagers affiche une progression de 52,4% de ses investissements publicitaires TTV à 60,6 M€, dont 11,8 M€ consacrés aux chaînes numériques (+ 88,9%).

Les produits du ‘petit électroménager’ bénéficient aussi d’une bonne image auprès des consommateurs, et les annonceurs profitent des opportunités du média TV pour gagner en visibilité et en notoriété : ils sont les premiers à miser sur la TV pour communiquer.

Zoom sur les chaînes numériques [Yacast]

De janvier à septembre 2008, les annonceurs renforcent leurs investissements sur les chaînes de la TNT, du câble, du satellite, de l’ADSL à 1 068,0 M€, soit + 29,0% sur un an.

Top 5 des secteurs annonceurs sur les chaînes numériques
(et évolution vs 2007)

1. Alimentation :                      170,0 M€          + 29,4%
2. Télécommunication :            165,9 M€          + 29,8%
3. Automobile Transport :         134,0 M€         + 32,8%
4. Toilette-Beauté :                  114,9 M€          + 44,0%
5. Ets. financiers-assurance :     71,8 M€          + 9,4%

Dont : TNT [Yacast]

Sur la période janvier-septembre 2008, la croissance des investissements sur les seules chaînes TNT gratuites atteint + 103,3% sur un an, à 546,8 M€. Le budget TV alloué aux chaînes de la TNT représente 11,7% du total TV en données brutes, soit + 6 points sur un an !

Top 5 des secteurs annonceurs sur les chaînes de la TNT

1. Télécommunication :               85,9 M€             + 82,5%
2. Alimentation:                          83,3 M€             + 148,9%
3. Automobile Transport :           61,3 M€           + 90,6%
4. Toilette-Beauté :                     61,2 M€            + 132,0%
5. Ets. financiers-assurance :      38,1 M€           + 62,9%

Grandes chaînes nationales [10] [TNS Media Intelligence]

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-septembre 2008 :
3 600,3 M€ ont été consacrés aux six grandes chaînes nationales : -1,1% (hors trois chaînes publiques) à 3,1 Mds€ bruts.
896 annonceurs (+ 3,7% sur un an) ont communiqué sur 3 522 produits ou services.
● Le budget moyen investi par produit est de 1,02 M€.
● Le coût pour mille téléspectateurs [11] (‘4 ans ou +’) est de 8,05 € bruts.
● Le coût/GRP (base 30 secondes) auprès des ménagères âgées de moins de 50 ans est de 4 278 € bruts, soit un coût pour 1000 de 40,42 € bruts.
● Les individus CSP+ affichent un coût/GRP de 6 197 € bruts, soit un coût
pour 1000 de 56,76 € bruts.

N.B. : L’application de nouvelles conditions générales de vente depuis le 1er janvier 2008 en télévision constitue une rupture historique dans la valorisation établie aux prix tarifs des investissements des annonceurs sur les grandes chaînes nationales et en conséquence des évolutions des investissements toutes TV exprimés en valeur.
Les valorisations ci-dessus tiennent donc compte des tarifs bruts et nets des espaces publicitaires, hors commercialisations spécifiques, parrainage et chaînes locales.

Zoom : Parrainage [TNS Media Intelligence [12] : 7 grandes chaînes nationales]

De janvier à septembre 2008, 468 annonceurs ont communiqué en parrainage TV !

Top 5 des secteurs annonceurs en part de volume de messages de parrainage :


 


[1] Médiamat/Médiamétrie.
[2] Médiamat/Médiamétrie – La DET (durée d’écoute par téléspectateur) est comparable à la DEA généralement communiquée pour la radio ou le temps de connexion pour les internautes. De son côté, la DEI (durée d’écoute par individu) exprime le temps passé en moyenne devant la télévision par chaque Français de plus de 4 ans disposant d’au moins un téléviseur à son domicile.
La DET est également le rapport entre la DEI (3h19/j) et le taux d’audience cumulée (79,7%).
[3] TNS Sofres/Les enjeux du quotidien : ‘Les Français et la télévision’ – 2008 – base : individus ’15 ans ou +’.
[4] Médiamétrie :  Global TV  – avril-mai 2008  – base : individus ’13 ans ou +’.
[5] GfK
[6] CSA : TF1, France 2, et M6 auprès de 40% de la population métropolitaine ; Canal+ (programmes cryptés) depuis août 2008 ; et Arte auprès de 87% de la population couverte aujourd’hui par la TNT.
[7] Observatoire de l’équipement des foyers pour la réception de la télévision numérique : CSA, Comité stratégique pour le numérique, Direction du développement des médias et France Télé numérique / Médiamétrie.
[8] Yacast – 88 chaînes.
[9] Gfk.
[10] TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, M6.
[11] Tarifs 1/A, hors Cinep, Cristal, Temporis.
[12] TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, Arte, M6.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org