SNPTV

Communiqué SNPTV janvier-septembre 2005 : audience et publicité TV



   


Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué
en
cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 11 octobre 2005

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV du mois de septembre et pour la période janvier-septembre 2005.

 

> Retrouvez aussi les synthèses des CGV 2006 des régies membres
du SNPTV en cliquant ICI !

 ____________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel :
smartin@snptv.org


Janvier-septembre 2005 : l’audience TV au beau fixe !

è Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3 h 23 min par jour
(+ 3 min/j) [1]

 

¡          Septembre 2005 : rentrée TV réussie ! L’audience progresse de + 7 minutes par jour. Les individus CSP+[2] regardent de plus en plus la télévision : + 17 min/j. !

En septembre 2005, la durée d’écoute des individus âgés de ‘4 ans ou plus’ affiche un record pour un mois de septembre (avant même celui de septembre 2001), en progressant de sept minutes quotidiennes pour atteindre 3 heures et 17 minutes par jour.

Les nouvelles grilles de programmes de rentrée des chaînes semblent séduire les téléspectateurs. Ainsi, 46,5 millions d’entre eux ont regardé la télévision au moins une fois par jour (soit 84,7% des individus âgés de 4 ans ou plus équipés TV) : soit chaque jour, 1,4 million de téléspectateurs supplémentaires !

 

¡          Janvier-septembre 2005 : plus de 46 millions de téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +’ ont regardé la télévision au moins une fois par jour.

Les trois premiers trimestres 2005 sont toujours très favorables pour l’audience de la télévision et constituent, un nouveau record : la durée d’écoute par individu est en hausse de 3 minutes par jour à 3 heures 23 minutes (vs janvier-septembre 2005) auprès du public des individus âgés de ‘4 ans ou +’.

Sur la période janvier-septembre 2005 vs janvier-septembre 2004, la durée d’écoute est en hausse sur la quasi-totalité des publics et plus particulièrement auprès des ménagères avec enfant(s) (+ 13 minutes/jour), des jeunes adultes âgées de 25 à 34 ans (+ 10 minutes/jour) ou encore des hommes, adolescents et jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans (+ 5 minutes/jour), démentant les idées reçues sur les jeunes et la télévision.

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie]
Individus âgés de ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

Sept.

2h47

2h48

2h51

2h50

2h49

2h56

2h55

3h10

3h16

3h10

3h09

3h10

3h17

ì

3ème trim

2h37

2h37

2h38

2h30

2h32

2h38

2h35

2h48

2h46

2h50

2h52

3h01

3h00

janv-sept

2h51

2h54

2h56

2h54

2h54

3h02

3h04

3h08

3h13

3h16

3h15

3h20

3h23

ì

 

______________________________

Septembre 2005 : les annonceurs restent confiants en la publicité télévisée

è Les annonceurs ont investi 474,5 M€ en publicité TV en progression de 0,9% vs septembre 2004. [3]

En septembre 2005, les très bonnes audiences de la télévision ont été gratifiées par les annonceurs qui ont investi encore un peu plus en publicité télévisée dans un contexte économique global qui reste tendu. Les investissements sur les chaînes hertziennes nationales se sont élevés à 474,5 M€ bruts,
+ 0,9% vs 2004, soit au final, le record en valeur pour un mois de septembre.

En cumul sur les neuf premiers mois de l’année, les investissements publicitaires TV affichent un léger retard (- 1,0%) après le niveau élevé de janvier-septembre 2004.

 

De janvier à septembre 2005, la publicité télévisée totalise 3,658 M€ bruts[4] (soit + 5,1% en deux ans).

Sur les nouvelles chaînes de la TNT (France 4, NRJ12, NT1 et W9) le chiffre d’affaires du 31 mars au 30 septembre 2005 est de 10,2 M€, soit une part de marché TV de 0,4%. [source : Yacast]

Parmi les cinq premiers secteurs annonceurs, les annonceurs de l’alimentation et de la toilette-beauté ont moins soutenu leurs marques en télévision depuis un an, mais continuent de peser respectivement 26,0% et 14,7% des investissements TV totaux et conservent les deux premières places.

Le chiffre d’affaires de la grande distribution alimentaire au premier semestre 2005 s’est inscrit en baisse de 1,4% dans les supers et de -0,1% dans les hypers (après -0,4% en 2004). [source : INSEE / Calculs Xerfi]

Les investissements des familles télécommunications, services, habillement-accessoires-textile et corporate compensent ces reculs et sont les quatre plus fortes hausses en volume.

– la plus forte progression exprimée en investissements bruts revient à la famille télécommunications qui mois après mois a augmenté ses investissements en TV :
+ 31,1 M€ (vs janvier-septembre 2004) pour atteindre 230,7 M€ (+ 15,6%) et passe de la 7ème à la 6ème place du classement des familles par investissements TV.

– les annonceurs de la famille services ont investi en télévision 241,8 M€ (soit + 26,3 M€, + 12,2%). Les secteurs banque, personnels intérimaires et transport express courrier ont particulièrement dynamisé la famille services avec des croissances respectives de + 6,8 M€ (+ 6,8%), + 6,2 M€ (x 4,4) et + 5,7 M€ (x 2,5).

– la famille habillement – accessoires – textiles a investi en publicité TV 67,2 M€, soit une progression de près de 30% (+ 15,4 M€). Le secteur lunetterie est en hausse de 7,6 M€ (+ 20%).

– les grandes campagnes institutionnelles sont de retour dans les écrans de télévision. La famille corporate progresse de 12,8 M€ (+ 108,5%). C’est particulièrement au cours du 3ème trimestre que cette famille a le plus investi en TV : + 135,6 % (+ 6,4 M€) vs juillet-septembre 2004.

Le quatrième secteur annonceur TV, le transport (automobile) a augmenté ses investissements de
+ 7,9 M€ à 334,0 M€ en télévision sur la période janvier-septembre 2005. Sur la même période, les immatriculations de voitures particulières neuves ont progressé de 4,7%
à 1 566 749 véhicules. [source : CCFA]

A noter : la belle progression de la famille voyage-tourisme en septembre 2005 : + 7,2 M€
(+ 98,1%) en liaison avec le chiffre d’affaires des agences de voyages estimés pour 2005 à + 4,5% en volume. [source : Xerfi]

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-septembre 2005
(TNS Media Intelligence: six chaînes nationales hertziennes)

è 846 annonceurs (+ 7,4%) ont communiqué sur 3 162 produits ou services.

è Le budget moyen investi par produit est de 1 157 K€ (-0,9%).

è Le coût/GRP auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est stable (-0,1%) à 3 732 €uros bruts. Forts d’une audience TV toujours croissante, les individus CSP+ affichent un coût/GRP maîtrisé à 5 747 €uros (stable).
Le coût pour mille téléspectateurs (4 ans ou +) est de 7,42 € (stable).



[1] Médiamat/Médiamétrie

[2] Catégories Socio-Professionnelles Supérieures, soit 10,02 millions d’individus équipés TV (Médiamat/Médiamétrie)

[3] TNS Media Intelligence, hors parrainage TV, chaînes du câble, du satellite et de la TNT, espaces régionaux et commercialisations spécifiques, aux prix tarifs hors taxes avant remises et dégressifs.

[4] janvier = + 1,6% ; février = – 4,7% ; mars = + 4,3% ; avril = – 1,5% ; mai = – 2,1% ; juin = – 2,2% ; juillet = – 5,7% ; août = -1,6% ; septembre = + 0,9%.

 

 

   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org  

Pour vous désinscrire, cliquez ici