SNPTV

Communiqué SNPTV janvier-octobre 2003 : audience et publicité TV



   

Si vous ne lisez pas cet e-mail, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 18 novembre 2003

 

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience et de la publicité TV du mois d’octobre et de la période janvier-octobre 2003.

______________________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

 

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org


 

Janvier-octobre 2003 : audience TV égale à 2002 et publicité TV en hausse
è Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3h17 par jour (stable). 
è + 4,7% investis en publicité TV Vs janvier-octobre 2002 à près de 4 Mds € bruts

¡          Octobre 2003 : 87,3% des téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +’ ont regardé la TV au moins une fois par jour, soit près de 46,6 millions d’individus quotidiens.

En octobre 2003, la durée d’écoute TV des individus âgés de ‘4 ans ou +’ progresse fortement à un nouveau niveau jamais atteint sur ce mois de l’année de 3 heures 30 minutes par jour (+ 5 minutes) Vs octobre 2002. La durée d’écoute est particulièrement en hausse auprès du public des individus CSP+ [1] (+ 11 minutes/jour) et des Hommes (+ 6 minutes/jour), plus grands fans de sports à la TV.

En cumul, la période janvier-octobre 2003 affiche une grande stabilité par rapport à l’année record 2002, démentant toute supposée baisse d’audience de la télévision. En effet, le temps passé à regarder la TV par le public des individus ‘4 ans ou +’ est de 3 heures 17 minutes quotidiennes tout comme en janvier-octobre 2002. A noter qu’en 10 ans, la durée d’écoute TV de ce même public a augmenté de 24 minutes par jour.

Durée d’écoute par individu (Médiamat/Médiamétrie) – Individus ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

octobre

3h05

2h57

3h00

3h01

3h07

3h11

3h12

3h23

3h21

3h25

3h30

ì

Janvier-octobre

2h53

2h55

2h57

2h55

2h55

3h03

3h05

3h10

3h14

3h17

3h17 *

 

* les ‘abonnés à une offre élargie (15 chaînes ou plus)’ regardent 7 minutes de plus par jour la TV que la moyenne.

_________________________________________

¡          Janvier-octobre 2003 : les annonceurs ont investi sur les chaînes nationales 3 968 M € bruts, soit une augmentation de 4,7% Vs janvier-octobre 2002 (soit + 180 M€) [2].

Le premier secteur annonceur TV – l’Alimentation – pèse toujours 28% des investissements totaux à fin octobre 2003, avec 1,1 Md € investis. Preuve de l’efficacité de la publicité TV, il se renforce encore, en hausse de 14,5% Vs janvier-octobre 2002.

Sur la même période, le parrainage des émissions de TV [3] – qui n’est pas inclus dans la valorisation des investissements publicitaires bruts – a fortement progressé : + 15,7% en nombre de messages.

è 196 nouveaux annonceurs ont rejoint la TV entre janvier et octobre 2003 avec un budget moyen de 865 K€ bruts. Tous annonceurs réunis, 3 544 produits ou services (+ 4,3%) ont communiqué dans les écrans publicitaires TV sur la même période.

¡          Octobre 2003 : les annonceurs ont investi sur les chaînes nationales 487 M € bruts, soit un retrait de 0,8% Vs octobre 2002, mois qui avait progressé de 17,3% Vs octobre 2001.

Le coût/GRP [4] auprès des ‘Ménagères âgées de moins de 50 ans’ évolue de 2,9% Vs octobre 2002 à 4 212 € bruts, conforme à l’indice des prix à la consommation harmonisée de l’INSEE : + 2,3%.



[1] Catégories socio-professionnelles supérieures totalisant 9,74 millions d’individus (Médiamat/Médiamétrie)
[2] 
TNS Media Intelligence – janvier-octobre 2003 Vs janvier-octobre 2002.
[3] 
TNS Media Intelligence sur TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, Arte et M6.
[4] Le coût du
GRP (base 30 secondes) est l’indicateur économique communément utilisé en France rapportant le tarif brut d’un spot de 30 secondes à l’audience de l’écran publicitaire. Rappelons une nouvelle fois que seule la TV mesure l’audience des insertions publicitaires et de manière quotidienne, contrairement aux autres médias.

 
   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org