SNPTV

Communiqué SNPTV janvier-mai 2004 : audience et publicité TV



   

Si vous ne lisez pas cet e-mail, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 15 juin 2004

 

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV en mai et pour la période janvier-mai 2004 

_______________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

 

Bien à vous.

 

è Rendez-vous SNPTV : Petit-déjeuner présentation  Maghreb : audience TV et publicité TV des chaînes françaises  par Sigma Conseil : mardi 29 juin 2004  à partir de 8h30 sur la péniche Le Quai.

Renseignements et inscription : pubtv@snptv.org ou + 33(0) 1 41 41 43 23


Janvier-mai 2004 : double croissance persistante de l’audience TV et de la publicité TV

è Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3h31min par jour (+ 3 min)
è + 6,1% investis en publicité TV vs janvier-mai 2003 à 2,2 Mds € bruts

¡          Mai 2004 : 84,1% des téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +’ ont regardé la télévision au moins une fois chaque jour [Médiamat/Médiamétrie].

En mai 2004, la durée d’écoute quotidienne TV des individus âgés de ‘4 ans ou +’ gagne encore deux minutes par rapport à mai 2003. Au total, les Français ont regardé la télévision 3 heures 16 minutes chaque jour. La météo moins clémente et la configuration particulière des deux premiers jours fériés (samedis 1er et 8 mai) du mois ont favorisé le loisir ‘télévision’ dans les foyers métropolitains.

¡          Janvier-mai 2004 : 46,8 millions de téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +’ ont regardé la TV au moins une fois chaque jour, soit près de 300 000 téléspectateurs supplémentaires quotidiens en un an.

Sur les cinq premiers mois de l’année, la durée d’écoute par individu est en hausse (vs 2003) de trois minutes par jour à 3 heures 31 minutes auprès du public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ et de 3 heures 45 minutes (+ 5 minutes par jour) auprès des adultes (‘15 ans ou +) en général.

è La durée d’écoute est particulièrement en hausse auprès du public des Ménagères âgées de moins de 50 ans (+ 10 minutes/jour, + 4,8%) ou des jeunes femmes âgées de 25 à 34 ans
(
+ 14 minutes/jour, + 6,4%).

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

mai

2h46

2h48

2h51

2h58

2h51

2h51

2h59

3h03

3h09

3h19

3h14

3h16
ì

Janv-mai

3h02

3h05

3h07

3h08

3h05

3h13

3h19

3h17

3h25

3h29

3h28

3h31
ì

 

¡          Janvier-mai 2004 : les annonceurs ont investi près de 2,2 Mds € bruts en TV.

Depuis le début de l’année 2004, mai 2004 est le mois plus important en termes de volume d’investissements TV (vs avril sur les 5 premiers mois de 2003). Les annonceurs ont investi sur les chaînes nationales (hors espaces régionaux et chaînes thématiques) 478,5 M€ bruts en un seul mois, soit une augmentation de 9,7% ou + 42,4 M€ vs mai 2003.

En cumul sur les cinq premiers mois de l’année, les investissements publicitaires TV progressent de 6,1% et totalisent 2 186 M€.


Sur la période janvier-mai 2004, les annonceurs des secteurs de grande diffusion, l’alimentation et toilette-beauté, sont plus que jamais fidèles à la télévision et représentent respectivement 29,7% et 14,7% des investissements dans les écrans publicitaires :

– l’alimentation a investi 648,5 M€ en publicité TV (+ 61,0 M€, soit + 10,4%),
– la toilette-beauté : 320,9 M€ (+ 24,2 M€, soit + 8,2%).

¡          En cinq mois, 126 M€ bruts supplémentaires investis sur les 6 chaînes nationales vs janvier-mai 2003 dynamisés par l’alimentation et la toilette-beauté, mais aussi l’automobile et les services [TNS Media Intelligence]

La famille transport progresse de nouveau et redevient la troisième famille en termes de volume d’investissements publicitaires TV avec 200 M€ bruts ; à noter sur le seul mois de mai 2004 la forte reprise de la publicité TV automobile : + 14 M€, soit + 45% vs mai 2003, accompagnant ainsi la hausse de 5,3% [1] des immatriculations de voitures.

En mai 2004, la famille des services observe une augmentation sensible de ces investissements TV
(+ 7 M€, + 29%) en particulier grâce aux secteurs banques (+ 3,2 M€) et assurances (+ 5,2 M€). A fin mai 2004, elle obtient la cinquième place du Top 5 des familles annonceurs avec 128 M€ (+ 6,4%) investis dans les écrans publicitaires TV derrière l’édition (4ème), devant l’entretien et les télécommunications.

Rappelons qu’à fin avril 2004, les investissements publicitaires bruts sur les chaînes thématiques progressaient de 40,5%, soit + 43 M€ vs 2003. [TNS Media Intelligence]

 

¡          Tableau de bord de la publicité TV

 

Fondamentaux janvier-mai 2004 vs 2003 sur les 6 chaînes nationales
[TNS Media Intelligence] :

è 663 annonceurs (+ 6,4% vs janvier-mai 2003) ont communiqué sur 2 309 produits ou services (+ 1%).

è Le budget moyen investi par produit est de 947 K€.

è Le tarif moyen d’un spot TV est de 9 854 €

è Le coût/GRP [2] auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est en baisse de 4,0% à
3 759 €uros bruts.

è Le coût pour 1000 individus âgés de ‘4 ans ou +’ est de 7,6 €.

è 197 nouveaux annonceurs ont rejoint la TV depuis le début de l’année 2004.
N.B. : en janvier-mai 2004, 24 éditeurs de presse ont communiqué sur 39 titres différents pour 37,8 M€.

è Le parrainage des émissions de TV – qui n’est pas inclus dans la valorisation des investissements publicitaires bruts – est en hausse au cours des cinq premiers mois de l’année : + 4,2% en nombre de messages en particulier pour les familles télécommunication (+ 106%) et alimentation (+ 100%).

 



[1] Comité des Constructeurs Français d’Automobiles – données brutes vs mai 2003.
[2] Le coût du GRP (base 30 secondes) est l’indicateur économique communément utilisé en France rapportant le tarif brut d’un spot de 30 secondes à l’audience de l’écran publicitaire.

 

   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org  

Pour vous désinscrire, cliquez ici