SNPTV

Communiqué SNPTV janvier-mai 2003 : audience et publicité TV



   

Si vous ne lisez pas cet e-mail, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 10 juin 2003

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV en mai 2003 et pour la période janvier-mai 2003.

______________________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

 

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
e-mail : smartin@snptv.org


Janvier-mai 2003 : stabilisation de l’audience TV sur les 5 premiers mois.
Les investissements croissants prouvent la confiance des annonceurs dans l’efficacité
de la pub TV (+ 6,9%) [1]

 

¡          Janvier-mai 2003 : chaque jour, plus de 46,5 millions de téléspectateurs (- 0,6%) âgés de
‘4 ans ou +’ ont regardé la TV.
[Médiamat/Médiamétrie].

En mai 2003, avec une configuration de jours fériés proche de celle de mai 2001 et des températures élevées dans toute la France, l’audience TV auprès des « individus âgés de 4 ans ou + » est en recul par rapport à mai 2002. Rappelons toutefois que les téléspectateurs de mai 2002 avaient été particulièrement plus nombreux en raison de l’actualité politique inattendue du second tour des élections présidentielles.

Sur les cinq premiers mois de l’année, la durée d’écoute par individu est globalement stable (Vs janvier-mai 2002) et conserve son très haut niveau depuis 14 ans de mesure d’audience TV Médiamat/Médiamétrie à 3 heures 28 minutes par jour auprès des individus âgés de ‘4 ans ou plus’ [2].

Durée d’écoute par individu (Médiamat/Médiamétrie) – Individus ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

Mai

2h46

2h48

2h51

2h58

2h51

2h51

2h59

3h03

3h09

3h19

3h14

 

Janv-mai

3h02

3h05

3h07

3h08

3h05

3h13

3h19

3h17

3h25

3h29

3h28

 

 

¡          Janvier-mai 2003 : les investissements publicitaires TV passent les 2 Mds d’Euros bruts

Faisant suite à des mois de mai 2002 et 2001 en retrait respectivement de 2,7 % et 7,7 % sur le même mois de l’année précédente, mai 2003 devient LE mois de mai record de tous les temps. De plus, après une pause en mars (- 0,3%) liée à la période de la pré-guerre en Irak, les annonceurs ont reporté leurs investissements TV en avril et mai 2003. Les annonceurs ont investi en mai 2003 sur les chaînes nationales (hors espaces régionaux, chaînes thématiques et parrainage TV) 436,1 M€ bruts, soit une augmentation de 15,7% Vs mai 2002 (+ 12,6% Vs mai 2001 et + 3,9% Vs mai 2000). La télévision prouve ainsi son efficacité de média du  temps libre  par excellence pour ses annonceurs.

Au total, sur les cinq premiers mois [3] de l’année 2003, les investissements publicitaires TV ont progressé de 6,9% et ont atteint 2 060 M€ bruts (soit + 133 M€ Vs janvier-mai 2002). [TNS Media Intelligence].

– L’Alimentation, 1er secteur annonceur de la TV avec près de 30% des investissements publicitaires, dynamise la publicité TV avec une progression de 40,5 M€ (soit + 42,3%) sur le seul mois de mai. En cumul sur janvier-mai 2003, 587,5 M€ ont été investis en TV par ce secteur (+ 81,4 M€, + 16,1%) et plus particulièrement pour les « Produits Laitiers » (+ 47,5 M€, + 35,4%) ou les « Surgelés et Glaces«  (+ 20,3 M€, + 89,9%).

 

Fondamentaux ‘janvier-mai 2003’ : publicité et parrainage TV en hausse

è 626 annonceurs ont communiqué sur 2 301 produits ou services (+ 5,6%).
è
Le budget moyen investi par produit est de 0,9 M€ (+ 1,3%)
è
Depuis 5 ans, le coût/GRP [4]  auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est en moyenne en progression de 3% par an.
è
Au total, le parrainage des émissions de TV a aussi progressé en janvier-mai 2003 de + 10,3% en nombre de messages. 37,9 % de ces messages émanaient de secteurs  interdits .





[1] TNS Media Intelligence du 1er janvier au 31 mai 2003 Vs mêmes mois 2002.
[2] Médiamat/Médiamétrie : la durée d’écoute individuelle est mesurée du 1er janvier au 31 mai 2002 et 2003.
[3] Rappel : janvier 2003 : + 9,3% – février 2003 : + 5,0% – mars 2003 : – 0,3% – avril 2003 : + 6,0%
[4] Coût du GRP (base 30 secondes) rapport du tarif brut d’un spot de 30 secondes à l’audience de l’écran publicitaire.

   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org