SNPTV

Communiqué SNPTV : janvier-août 2008

Newsletter
15/09/2008

 

Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 15 septembre 2008

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV à fin août 2008.


Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe six régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes numériques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média TV.

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org

 



La télévision, écran incontournable des temps forts de l’actualité des Français !

==> Au cours du seul mois d’août 2008, la télévision a réuni chaque jour
40,0 millions de téléspectateurs (‘4 ans ou +’) [1] !

+ 12 minutes par jour de Durée d’Ecoute par Téléspectateur [2] (‘4 ans ou +’) !

Au cµur de l’été 2008, les téléspectateurs ont accru de 12 minutes quotidiennes (vs août 2007) leur temps passé devant la télévision à
4 heures et 14 minutes par jour. Cette performance vient confirmer une fois de plus le rôle irremplaçable de la télévision dans le quotidien des Français !

La durée d’écoute par individu (‘4 ans ou +’), qui ne mesure pas l’audience TV
 hors foyer , progresse aussi de + 4 minutes sur un an, à
2 heures et 59 minutes quotidiennes ! Auprès de l’ensemble des foyers métropolitains équipés TV – comptant 2,3 individus (‘4 ans ou +’) en moyenne -, la télévision a été regardée chaque jour 4 heures et 55 minutes, soit une croissance de 8 minutes vs août 2007.

La plupart des publics se distinguent davantage ce mois d’août 2008 par leur plus grande affinité avec la télévision d’une année sur l’autre, notamment :

– les Ménagères avec enfants, qui y ont consacré 12 minutes supplémentaires quotidiennes vs août 2007 à 3 heures 02 minutes,
– les Hommes âgés de 25 à 34 ans : + 11 minutes par jour à
2 heures 54 minutes quotidiennes.

A noter que les individus ‘4 ans ou +’ avec une offre élargie n’ont jamais autant regardé la télévision un mois d’août depuis leur mesure en 2001 :
3 heures 09 minutes par jour (+ 8 minutes sur un an), soit aussi 10 minutes de plus que l’ensemble des individus.

Mesure d’audience des chaînes numériques [Médiamat/Médiamétrie]

Août 2008 : la durée d’écoute des  Autres TV  (que les 7 grandes chaînes nationales) progresse significativement auprès de tous les publics et au sein des 25,3 millions de foyers français équipés TV, qui y consacrent 1/4 d’heure de plus chaque jour !

Janvier-août 2008 : la part d’audience pour l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ attribuée aux  Autres TV  atteint 22,8%, soit 6,3 points supplémentaires en un an.

Auprès des 17,0 millions d’individus ‘4 ans et +’ équipés d’une offre élargie, la durée d’écoute des  Autres TV  atteint 1 heure et 19 minutes par jour, soit une part d’audience de 38,8% de leur temps quotidien réservé à la télévision.

Les enfants âgés de 4 à 10 ans se démarquent aussi largement pour la croissance soutenue de leur part d’audience sur les  Autres TV . Ce jeune public affirme, mois après mois, son intérêt pour les chaînes numériques, en y consacrant chaque jour 53 minutes sur les 2 heures et 08 minutes passées à regarder la télévision, soit une part d’audience de 41,8% (+ 12,5 points sur un an) !

Rappelons par ailleurs que selon l’étude réalisée ce premier trimestre 2008 par l’institut spécialiste de la jeunesse Junior City, 42% des enfants âgés de 7 à 11 ans ne pourraient pas vivre sans la télévision.

L’audience TV toujours solide !

En 10 ans, la durée d’écoute auprès des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a progressé d’une ½ heure par jour sur le seul mois d’août, de 21 minutes par jour sur les deux mois d’été, de 17 minutes par jour depuis le début de l’année 2008 et enfin de 18 minutes par jour sur une année complète (12 mois glissants).

Zoom sur les Jeux Olympiques

Les événements sportifs de Beijing 2008 diffusés chaque jour du 8 au 24 août, ont contribué à  renforcer l’écoute de la télévision. Sur cette période, l’ensemble des individus ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3 heures et 02 minutes par jour,
9 minutes de plus que l’année dernière à même époque. Ces contenus exclusifs TV ont été associés à une diffusion en ligne, accessibles aussi via mobiles ou consoles de jeux, qui renforcent aussi l’audience de la télévision.

Visites quotidiennes moyennes des sites sportifs (du 8 au 24 août 2008)


 
En savoir +

57% des hommes âgés de 25 à 34 ans pratiquent un sport, soit 3 points de plus que la moyenne nationale,
38% d’entre eux plébiscitent les Jeux Olympiques parmi leurs événements sportifs préférés [4],
70,4% désignent la télévision comme 1er média pour suivre les grands événements [5].

En toute logique, ces statistiques viennent renforcer l’attrait indéniable des jeunes adultes pour les loisirs, en particulier ceux du sport et de la TV. Tout au long des
17 jours du mois d’août 2008, ce même public a regardé quotidiennement, durant
3 heures et 04 minutes, la télévision, +8 minutes supplémentaires vs la période des Jeux Olympiques d’été 2004, à Athènes (du 13 au 29 août) [6] .

De plus, l’offre étendue de chaînes thématiques [7] sportives, a séduit encore plus ces jeunes hommes de 25 à 34 ans. Auprès de cette cible, la durée d’écoute individuelle sur les ‘Autres TV’ atteint ainsi 48 minutes quotidiennes durant les 17 jours de J.O, soit une part d’audience multipliée par deux depuis les JO d’Athènes en 2004 à 26,2% !

Le saviez-vous ?

4,7 Mds d’individus présents devant le petit écran pendant les 17 jours des Jeux, soit près de 70 % de la population mondiale [8]  !

La publicité TV : meilleur écrin pour valoriser les marques et les produits !

==> Les annonceurs ont consacré 4 059,6 M€ bruts à la publicité TV sur l’ensemble des chaînes [9]  ! 

• Janvier-août 2008 : les investissements publicitaires en léger retrait de -0,7% !

Le top 5 des secteurs annonceurs TTV reste inchangé sur un an :
1. Alimentation : les annonceurs ont investi  836,9 M€ bruts,
2. Toilette-Beauté :                                     565,6 M€,
3. Télécommunication :                               398,5 M€,
4. Automobile Transport :                            394,1 M€,
5. Ets. financiers-assurance :                       253,2 M€.                            

A noter :

Les annonceurs de la grande consommation (réunissant les familles Alimentation, Toilette-Beauté, Boissons et Entretien) privilégient toujours autant la télévision, en représentant 41,2% du total TV, soit un investissement de
1 686,9 M€ pour valoriser leurs marques et produits. Sur la période janvier-août 2008, les annonceurs ont renforcé leurs publicités en TV ; plus d’1/3 des insertions TV proviennent du secteur de la grande consommation, en croissance de
7,0%
sur an.

Chaînes numériques : sur les huit premiers mois de l’année 2008, les annonceurs sont de plus en plus nombreux à intégrer le paysage audiovisuel numérique dans leurs plans TV en y consacrant 914,6 M€, soit + 28,6% sur un an.
La part allouée aux chaînes de la TNT, du câble et du satellite représente
22,5% des investissements publicitaires bruts totaux TV à fin août 2008.

Top 5 des secteurs annonceurs sur les chaînes numériques, en progression sur un an : 
 


Rentrée scolaire, rentrée publicitaire…
 

Estimé à environ 5,7 milliards d’euros par an [10] , le marché de la papeterie et des fournitures de bureau est en croissance continue depuis plusieurs années. Un marché florissant lié paradoxalement à une progression de l’équipement informatique des particuliers (de 32,5 % des ménages équipés en 2001 à plus de 60 % à fin 2007).

Le marché dit de  bureau  est d’autant plus actif à la saison estivale. En effet, à partir de la mi-juillet, les marques font leur rentrée dans les rayons des supermarchés mais aussi sur nos écrans TV ! Et, tout comme dans les caddiesŽ, les annonceurs Uhu (catégorie : accessoires) ou Hamelin (catégorie : papeterie), se placent dans le Top 5 des investissements publicitaires TV sur la période. Le chiffre d’affaires de ces annonceurs est réalisé en grande partie sur ces deux mois (respectivement 40% et 50%). Ainsi pour valoriser leurs produits et leurs marques, la part de voix publicitaire de ces deux annonceurs TTV représente 23% du total des investissements bruts de leur secteur !

Au total, sur la période janvier-août 2008, le secteur cumule 27,0 M€ investis, dont plus de la moitié (50,6%) sur les chaînes numériques. Sur ces mêmes chaînes, les annonceurs du secteur ont augmenté leurs investissements de + de 70% sur un an !

Grandes chaînes nationales [TNS Media Intelligence]

Tableau de bord de la publicité TV – Janvier-août 2008 :

3 146,0 M€ ont été consacrés aux six grandes chaînes nationales.
859 annonceurs (+ 3,7%) ont communiqué sur 3 284 produits ou services.
– Le budget moyen investi par produit est de 958,0 K€.
– Le coût pour mille téléspectateurs (‘4 ans ou +’) est de 7,9 € bruts.
Le coût/GRP (base 30 secondes) auprès des ménagères âgées de moins de
50 ans est de 4 223 € bruts, soit un coût pour 1000 de 39,9 € bruts.
Les individus CSP+ affichent un coût/GRP à 6 128 € bruts, soit un coût pour 1000 de 56,1 €.

Parrainage TV [TNS Media Intelligence : 7 grandes chaînes nationales [11]]

De janvier à août 2008, 442 annonceurs ont communiqué en parrainage TV ! Le nombre de messages de parrainage est en progression de 2,9% sur un an.

Les trois premiers secteurs en nombre de messages de parrainage sont (vs 2007) :
1. Ets. Financiers-Assurance (14,5% du nombre total de messages,
+ 2,3 points),

2. Alimentation (12,8%, + 0,6 point),
3. Distribution (12,1%, – 3,1 points).

Rappel : l’application de nouvelles conditions générales de vente depuis le 1er janvier 2008 en télévision constitue une rupture historique dans la valorisation établie aux prix tarifs des investissements des annonceurs sur les grandes chaînes nationales et en conséquence des évolutions des investissements toutes TV exprimés en valeur.
Les valorisations tiennent donc compte des tarifs bruts et nets des espaces publicitaires, hors commercialisations spécifiques, parrainage et chaînes locales.


[1] Médiamétrie.
[2] Médiamat/Médiamétrie – La DET (durée d’écoute par téléspectateur) est comparable à la DEA généralement communiquée pour la radio ou le temps de connexion pour les internautes. De son côté, la DEI (durée d’écoute par individu) exprime le temps passé en moyenne devant la télévision par chaque Français de plus de 4 ans disposant d’au moins un téléviseur à son domicile. La DET est également le rapport entre la DEI (2 heures 59 minutes en août 2008) et le taux d’audience cumulée (70,5% au mois d’août 2008).
Périodes (lundi-dimanche) : 04/08/2008 au 31/08/2008 vs 30/07/2007 au 02/09/2007
[3] Médiamétrie/e-STAT – les sites consacrés au sport ont enregistré en moyenne par jour plus de 16 600 visites en provenance de mobiles (iPhone, Blackberry, etc). Les visites issues de consoles telles que la PS3, PSP, Wii ou DS sont de 2 400 visites en moyenne par jour.
[4] TNS Sofres/Les enjeux du quotidien :  Les Français et le sport  – Vague 4.
[5] 4e baromètre SNPTV/Ipsos Media :  Image de la télévision et de la publicité télévisée .
[6] Médiamat/Médiamétrie.
[7] ACCeS-CNC-CSA-DDM-SNPTV/Scholè Marketing :  Guide des chaînes numériques  – 15 chaînes conventionnées.
[8] Nielsen.
[9] Yacast – 88 chaînes. 
[10] Sessi
[11] TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, Arte, M6.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org