SNPTV

Communiqué SNPTV : janvier 2008

Newsletter
14/02/2008
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 14 février 2008 

 

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV pour le mois de janvier 2008.

Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe six régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales historiques, chaînes numériques et services interactifs.
Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

 

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org


Solide niveau d’audience TV maintenu depuis 7 ans !

>> En janvier 2008, le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la télévision 3 heures et 41 minutes par jour [1]

  • Janvier 2008 : la télévision a réuni en moyenne, chaque jour, plus de 48 millions de téléspectateurs, soit 84,7% des individus âgés de ‘4 ans ou +’ équipés TV.

Sur ce premier mois de l’année 2008, chaque résident en France métropolitaine, équipé d’au moins un téléviseur, a regardé 3 heures et 41 minutes la TV en moyenne chaque jour.

La douceur exceptionnelle de ce début d’année, confirmée par le bilan climatique de Météo France[2], n’a cependant pas permis de dépasser un nouveau record : la durée d’écoute quotidienne de la télévision auprès des individus âgés de ‘4 ans ou +’ est en retrait sur un an (- 5 minutes vs janvier 2007), mais se maintient au-dessus des 3 heures 40 minutes quotidiennes depuis 2001 ; soit aussi le temps passé devant la télévision durant les quatre mois [3] où la durée du jour est inférieure à 11 heures [4].

L’audience de la télévision est malgré tout en progression auprès :
– des jeunes hommes âgés de 25 à 34 ans (+ 3 minutes par jour à 3 heures 11 minutes)
– des hommes âgés de plus de 50 ans (+ 4 minutes à 4 heures 44 minutes quotidiennes).

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] Individus âgés de ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Janvier

3h15

3h17

3h20

3h20

3h25

3h26

3h30

3h26

3h39

3h41

3h44

3h43

3h44

 

3h44

 

3h46

 

3h41

 

En savoir plus : Stabilité de la durée d’écoute par téléspectateurs [5]
Auprès des seuls téléspectateurs, âgés de ‘4 ans ou +’, la télévision a été regardée en moyenne 4 heures et 21 minutes par jour, soit plus de 27% de leur journée éveillée [6] Rappelons ainsi que la télévision reste bien le 1er média des Français pour 41% d’entre eux [7] !

  • L’audience des  Autres TV  :

En un an, sur le mois de janvier, la durée d’écoute des  Autres TV  progresse fortement : + 14 minutes par jour. En conséquence, la part d’audience des individus âgés de ‘4 ans ou +’ des  autres  chaînes – numériques, locales, régionales, interactives, étrangères et non signées – atteint donc 21,6%, soit + 6,5 points en un an.

Les jeunes publics sont les plus en affinité avec les  Autres TV . Au global, la part d’audience des enfants âgés de 4 à 10 ans sur ces autres chaînes augmente de 11,3 points, à 37,5% :
– filles âgées de 4 à 14 ans : + 10,1 points (34,7%),
– garçons âgés de 4 à 14 ans : + 11,7 points (37,5%).

  • Zoom sur les chaînes gratuites de la TNT

En ce début d’année 2008, 15,6 millions d’individus âgés de ‘4 ans ou +’ vivent dans un foyer équipé d’au moins un adaptateur TNT. Au cours du mois de janvier 2008, ces téléspectateurs recevant ainsi les chaînes gratuites de la TNT, ont regardé la télévision, en moyenne, 3 heures 52 minutes, soit 10 minutes quotidiennes de plus que l’ensemble des individus équipés TV [8].

La part d’audience accordée aux  Autres TV  (chaînes de la TNT, locales, régionales, étrangères, thématiques, interactives) atteint 25,9% auprès de ce public  numérique .

________________________________________

L’efficacité de la publicité télévisée toujours démontrée !

>> 508 annonceurs ont communiqué sur l’ensemble des chaînes en janvier 2008

L’application de nouvelles conditions générales de vente depuis le 1er janvier 2008 en télévision constitue une rupture historique dans la valorisation établie aux prix tarifs des investissements des annonceurs sur les chaînes nationales hertziennes historiques et en conséquence des évolutions des investissements toutes TV exprimés en valeur.
Les valorisations ci-après tiennent donc compte des tarifs bruts et nets des espaces publicitaires, hors commercialisations spécifiques, parrainage et chaînes locales.

  • Janvier 2008 : les annonceurs ont investi 482,8 M€ bruts à la télévision [9].

1. Alimentation, 105,1 M€
2. Automobile Transport, 51,9 M€
3. Toilette-Beauté, 49,7M€
4. Télécommunication, 48,5 M€
5. Edition, 37,8 M€
6. Ets financiers-assurance, 34,5 M€
7. Entretien, 24,1 M€
8. Pharmacie-Médecine, 22,5 M€
9. Distribution-VAD, 22,0 M€
10. Voyage-Tourisme, 19,7 M€

Dans un contexte de négociations commerciales en cours avec les distributeurs récemment  modifiées par le législateur [10] et des prix de revient très tendus en raison des coûts des matières premières [11], les annonceurs des quatre familles réunies de la grande consommation (Alimentation, Boissons, Toilette-Beauté et Entretien) ont défendu leurs marques et leurs produits en investissant sur cette période 184,4 M€, soit 38,2% du total des investissements publicitaires toutes TV.

Top 5 des secteurs les plus dynamiques en télévision
(évolution du nombre de marques actives vs janvier 2007) :
1. Energie : + 200% ìì
2. Ameublement-Décoration : + 40% ì
3. Habillement – Accessoires Textiles : + 31% ì
4. Boissons : + 20% ì
5. Pharmacie-Médecine : + 15% ì

Avec l’ouverture du marché de l’énergie depuis le 1er juillet 2007, les annonceurs sont de plus en plus nombreux à vouloir communiquer sur leurs marques et leurs nouvelles offres. Ainsi, sur le mois de janvier 2008, ce secteur est le plus actif et le plus significatif en progression. Sur ce début d’année 2008, ils ont renforcé leurs investissements publicitaires TV à 2,7 M€, et le nombre de marques du secteur présentes en TV a doublé.

 En savoir plus : Stabilité du nombre de spots et de la durée publicitaire
Au cours du premier mois de l’année 2008, le nombre de spots diffusés à la télévision est resté stable (- 1,1%), ainsi que la durée de publicité TV (- 1,4%). Rappelons que le mois de janvier a représenté en 2007 : 6,4% des spots et de la publicité diffusés durant toute l’année, bien moins que le nombre de jours concernés (31 jours sur 365 = 8,3%).

  • Zoom sur les chaînes numériques

En janvier 2008, les annonceurs ont consacré 85,7 M€ aux chaînes numériques, soit + 23,4% vs janvier 2007. Les investissements alloués à ces chaînes représentent ainsi 17,7% du (nouveau) total TV.

Top 10 des secteurs annonceurs sur les chaînes numériques (et évolution vs janvier 2007) : 
1.
Télécommunication : 15,9 M€, + 55% ì
2. Alimentation : 14,0 M€, + 24% ì
3. Automobile-Transport : 12,0 M€, + 33% ì
4. Toilette-Beauté : 7,2 M€, + 20% ì
5. Ets financiers-assurance, 6,1 M€, – 9% î

  • Tableau de bord de la publicité TV – janvier 2008
    [TNS Media Intelligence : six chaînes nationales hertziennes]

398,3 M€ ont été consacrés aux six chaînes nationales hertziennes historiques
350 annonceurs (- 4,0%) ont communiqué sur 808 produits ou services (- 10,3%).
Le budget moyen investi par produit est de 492,9 K€.
Le coût pour 1 000 téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +‘ est de 7,97 € bruts, soit un coût/GRP (base 30 secondes) de 4 137 €.
Le coût pour 1 000 ménagères âgées de moins de 50 ans est de 42,66 € bruts.
Enfin, le CPM TV des individus CSP+ est de 63,05 €.


[1] Médiamat/Médiamétrie – dans les 25,13 millions de foyers équipés, la TV a été regardée 5 heures 58 minutes par jour par l’un et/ou l’autre des 2,3 individus, âgés de ‘4 ans ou +’, présents en moyenne dans chaque foyer TV métropolitain.

[2] Météo France :  la température moyenne mensuelle en métropole de ce mois de janvier 2008 a été sensiblement supérieure (+ 2,3° C) à la normale observée depuis le début du 20ème siècle, faisant  suite à six mois relativement frais .

[3] DEI TV 4+ : février 2007 = 3h45/j ; novembre 2007 = 3h41/j ; décembre 2007 = 3h41/j ; janvier 2008 = 3h41/j.

[4] Soit du 13 octobre 2007 au 28 février 2008

[5] La DET est comparable à la DEA généralement communiquée pour la radio ou le temps de connexion pour les internautes ; elle est le rapport entre la durée d’écoute par individu et le taux d’audience cumulée.

[6] Institut national du sommeil et de la vigilance : durée moyenne de sommeil d’un adulte = 7h30

[7] 4ème vague SNPTV /Ipsos Media :  Image de la télévision et de la publicité télévisée en France  – 15 janvier 2008.

[8] Médiamat/Médiamétrie – du 31 décembre 2007 au 3 février 2008 – 18 chaînes.

[9] Yacast – 79 chaînes

[10] Loi n° 2008-3 du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs

[11] INSEE (décembre 2007) : prix à la production des produits énergétiques : + 10,4% sur un an, des produits agro-alimentaires : + 8,5% sur 12 mois…

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org