SNPTV

Communiqué SNPTV janvier 2004 : audience et publicité TV



   

Si vous ne lisez pas cet e-mail, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 10 février 2004

 

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV en janvier 2004.

______________________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

 

è Voulez-vous recevoir la lettre d’information n°3  vuàlatél頝 : bilan 2003 de l’audience TV et de la publicité TV ? Si vous souhaitez un exemplaire, envoyez-nous vos coordonnées à : pubtv@snptv.org

 

 

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org


Janvier 2004 : la publicité TV consolide sa croissance soutenue par une forte
audience de la télévision

è Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3h43mn par jour (- 1mn)
è + 4,1% investis en publicité TV vs janvier 2003 à 395,1 M€ bruts

¡          Janvier 2004 : 88,2 % des téléspectateurs âgés de ‘4 ans ou +’ ont regardé la TV au moins une fois par jour, soit près de 47,0 millions d’individus quotidiens.

En janvier 2003, la durée d’écoute quotidienne TV des individus âgés de ‘4 ans ou +’ est stable par rapport au très haut niveau de 2003 et atteint : 3 heures 43 minutes (- 1 minute).
La durée d’écoute est particulièrement en hausse auprès du public des Ménagères âgées de moins de 50 ans (+ 3 minutes/jour), des jeunes adultes âgés de 25 à 34 ans (+ 9 minutes/jour) ou des individus âgés de 4 ans ou plus abonnés à une offre élargie d’au moins 15 chaînes (+ 6 minutes/jour à 3 heures 54 minutes).

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004 [1]

janvier

3h15

3h17

3h20

3h20

3h25

3h26

3h30

3h26

3h39

3h41

3h44

3h43

 

¡          Janvier 2004 : des investissements publicitaires TV dans la continuité de l’année 2003

Sur le premier mois de l’année, les annonceurs ont investi sur les chaînes nationales (hors espaces régionaux et chaînes du câble et satellite) 395,1 M€ bruts, soit une augmentation de 4,1% Vs janvier 2003.

L’‘alimentation’ reste toujours le premier secteur annonceur en TV avec 114,1 M€ bruts (+ 11,7%) et  pèse 28,9% de la publicité TV (+ 2 points vs janvier 2003). Les annonceurs de la ‘toilette-beauté’ soutiennent par la TV la consommation de leurs produits avec 47,8 M€ (+ 26,4%) investis. Cependant, la plus forte augmentation sectorielle est au profit de l’’information-media’ : + 136,0% à 19,6 M€ bruts confiés à la TV.

Ainsi, les nouveaux secteurs [2] enfin autorisés de publicité TV ont investi 11,5 M€ [3] bruts en janvier 2004 dans les écrans publicitaires :
– la presse avec 21 quotidiens et magazines : 10,7 M€ (soit 2,6% des investissements totaux tous secteurs),
– la distribution avec 3 annonceurs (Champion, LaRedoute.fr, Auchan) : 694 K€.
– l’édition littéraire : 1 livre (53 K€).

Fondamentaux janvier 2004 sur les chaînes nationales
[Pôle Investissements Publicitaires TNS Media Intelligence]
 :

è 319 annonceurs ont communiqué sur 763 produits ou services (stable vs janvier 2003).

è Le budget moyen investi par produit est de 518 K€ (+ 3,8%).

è Le coût/GRP [4] auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est en baisse de 3,3% à 3 276 €uros bruts.

è 103 nouveaux annonceurs ont rejoint la TV en janvier 2004.



[1] N.B. : sur décision du Comité Audimétrie de Médiamétrie, depuis le 19 janvier 2004, les événements très particuliers et ponctuels liés à l’usage par les panélistes d’autres appareils (consoles de jeux, lecteurs DVD…) utilisant l’écran du téléviseur sont exclus de la rubrique des  autres TV . L’audience totale de la télévision n’est donc plus strictement comparable à partir de cette date.

[2] Depuis du 1er janvier 2004, le décret n° 2003-960 du 7 octobre 2003 modifiant le décret n° 92-280 du 27 mars 1992 a levé l’interdiction d’accès à la publicité télévisée du secteur de la presse sur toutes les chaînes, de la distribution et du secteur de l’édition littéraire dans les écrans publicitaires des « services de télévision exclusivement distribués par câble ou diffusés par satellite« . Les TV locales peuvent aussi accueillir dans leurs écrans publicitaires la distribution.

[3] Yacast-Spirale : 6 chaînes nationales et 20 chaînes thématiques.

[4] Le coût du GRP (base 30 secondes) est l’indicateur économique communément utilisé en France rapportant le tarif brut d’un spot de 30 secondes à l’audience de l’écran publicitaire.

   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org