SNPTV

Communiqué SNPTV : audience TV et pub TV janvier-août 2006

Newsletter
12/09/2006
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 12 septembre 2006

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV cet été et pour la période janvier-août 2006.

Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : chaînes hertziennes nationales historiques, chaînes numériques et services interactifs.
Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média.

Bien à vous.

 

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel : smartin@snptv.org



Janvier-août 2006 : audience TV élevée et publicité TV toujours en hausse.

>> Le public des individus âgés de ‘4 ans ou +’ a regardé la TV 3 h 22 min par jour (- 1 min/j)  [1]
>> Les annonceurs ont investi 3,38 Mds € dans les écrans des chaînes hertziennes nationales (+ 6,1%) [2]

  • Janvier-août 2006 : l’audience de la TV reste forte.

Au cours des huit premiers mois de l’année 2006, la durée d’écoute de la télévision auprès des individus âgés de ‘4 ans ou +’ est de 3 heures et 22 minutes en moyenne chaque jour. En 10 ans, la durée d’écoute par individu a progressé de 27 minutes par jour !

La durée d’écoute est plus particulièrement en hausse auprès des ménagères âgées de moins de 50 ans et des jeunes femmes âgées de 25 à 34 ans
(+ 6 minutes/jour), des femmes actives ou des hommes âgés de 35 à 59 ans (+ 5 minutes/jour).

Dans les 24,73 millions de foyers équipés, la TV a été regardée 5 heures et 35 minutes par jour par l’un et/ou l’autre des 2,3 individus âgés de ‘4 ans ou +’ présents en moyenne dans le foyer.

=> Depuis la prise en compte des foyers bénéficiant d’une réception numérique en 2000, la durée d’écoute par individu a encore progressé de 1 minute par jour pour les sept chaînes nationales hertziennes historiques et de 10 minutes par jour pour les  autres TV  [3].

Durée d’écoute par individu [Médiamat/Médiamétrie] – Individus âgés de ‘4 ans ou +’

 

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

août

2h33

2h34

2h38

2h22

2h24

2h26

2h30

2h37

2h40

2h46

2h49

3h00

2h56

2h54

Janv.-août

2h52

2h55

2h57

2h55

2h54

3h03

3h05

3h08

3h13

3h17

3h16

3h21

3h23

3h22

  • Janvier-août 2006 : la publicité à la télévision est la valeur sûre des marques grand public.

En août 2006, les annonceurs ont investi 272,8 M€ bruts pour promouvoir leurs produits et services sur les six chaînes hertziennes nationales historiques, soit une pause (-1,1% sur un an), après cinq mois consécutifs de forte croissance à
+ 9,1% (mars-juillet 2006 vs 2005). Août est traditionnellement le mois le moins actif en publicité télévisée : en 2005, il a compté pour 5,3% des investissements bruts des annonceurs.

Entre janvier et août 2006 [4], les investissements publicitaires bruts TV ont continué de progresser sensiblement et ont totalisé 3,38 Mds €, soit + 6,1% sur un an représentant 195,0 M€ bruts supplémentaires investis à la télévision vs la même période 2005.

  • Janvier-août 2006 : les messages de parrainage [5] des programmes TV sont en hausse de 5,2%.

Les 3 premières Familles actives sont à ce jour : 1. Distribution – 2. Services – 3. Alimentation.
Les messages de parrainage TV des secteurs de la grande consommation (Alimentation, Hygiène-Beauté, Boissons, Entretien) sont en hausse (+ 17,2%), aux côtés du dynamisme déjà mesuré en publicité  classique  des secteurs [6] :
– Télécommunications (+ 29,4%),
– Voyage-Tourisme (+ 121,1%),
– Equipement matériel sport (+ 129,2%) – cf. actualité sportive des années paires
– Corporate (+ 275,8%).

  • Les tarifs publicitaires TV sont restés très attractifs l’été.

En juillet-août 2006, le tarif moyen brut d’un spot TV (sur les chaînes nationales, hors chaînes numériques et espaces régionaux) a été inférieur de 35,4% (à 6 587 €) à celui du 1er semestre 2006 (10 130 €).
En conséquence, le coût d’utilisation de la TV pour les annonceurs est particulièrement accessible durant la période estivale.

=> Le coût pour mille contacts auprès de l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ pour une campagne TV estivale est de 6,20 € bruts. Au 1er semestre 2006, le coût pour mille brut était de 7,94 €.

Les familles ‘Télécommunication’ et ‘Edition’ ont particulièrement saisi ces opportunités tarifaires (en continuation du 1er semestre) en augmentant leurs investissements en TV respectivement de : + 23,2 M€ (+ 78,7%) et + 15,4 M€ (soit + 20,1%) vs l’été 2005.

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-août 2006
(TNS Media Intelligence : six chaînes nationales hertziennes)

=> 801 annonceurs ont communiqué sur 2 981 produits ou services
(+ 1,2%).

=> Le budget moyen investi par produit est de 1 133 K€.

=> Le coût/GRP (base 30 secondes) auprès du public des ménagères âgées de moins de 50 ans est de 3 823 €uros bruts (+ 4,0%). Ces 10 dernières années, cet indicateur référent a progressé de 2,1% par an en moyenne. Les individus CSP+ [7] affichent un coût/GRP à 5 864 €uros (+ 3,7%).
Le coût pour mille téléspectateurs (4 ans ou +) est de 7,76 € bruts.

 

[1] Médiamat/Médiamétrie
[2]
TNS Media Intelligence : données brutes avant remises et dégressifs, hors chaînes câble, satellite, TNT, espaces régionaux et commercialisations spécifiques.
[3] Agrégat regroupant les chaînes numériques, chaînes locales et débords hertziens des chaînes étrangères.
[4] Janvier 2006 vs 2005 = + 4,0% ; février 2006 = – 3,2% ; mars 2006 = + 5,0%, avril 2006 = + 10,9%, mai = + 15,5%, juin = + 4,9%, juillet = + 9,3%, août = – 1,1%.
[5] Données sur le parrainage TV incluant : TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, M6 + Arte.
[6] Publicité classique (en valeur brute) janvier-août 2006 vs 2005 : Télécommunications : + 77,3%, Voyage-tourisme : + 12,9%, Equipement matériel de sport : + 63,7%, Corporate : + 6,6%.
[7] Catégories Socio-Professionnelles supérieures, soit 10,29 millions d’individus.

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org