SNPTV

Communiqué SNPTV : audience et publicité TV – janvier-juillet 2009

Newsletter
18/08/2009
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 18 août 2009

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV sur la période janvier-juillet 2009.

Le Syndicat National de la Publicité Télévisée regroupe six régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes numériques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média TV.

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 43 21

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel :
smartin@snptv.org


Au cours des 7 premiers mois de l’année 2009, 45,3 millions de téléspectateurs (‘4 ans ou +’) ont regardé la télévision en moyenne chaque jour 4 heures et 20 minutes (+ 9 minutes/jour vs janvier-juillet 2008).[1]

 La télévision garde un rôle social et événementiel important et rythme toujours la vie de nombreux Français. 

                                          Patrick Van Bloeme, CEO France – Harris Interactive
                                          Lettre d’Information  Vu à la Télé  n° 24 – Juin 2009

Bilan de l’audience TV
Chaque jour, 3 heures et 23 minutes en moyenne par individu ont été consacrées à l’écoute des chaînes de télévision au cours de la période janvier-juillet 2009 ; durée d’écoute individuelle stable sur une année [1].

L’investissement publicitaire TV brut en retrait de 2,6%.
Avant remises et dégressifs, le chiffre d’affaires publicitaire (hors parrainage et hors taxes) de toute la télévision, évalué sur l’ensemble des chaînes hertziennes, câble, satellite, TNT et ADSL, est en retrait de 2,6% sur un an à 3,65 Mds € bruts sur les 7 premiers mois de 2009 ; et en très légère croissance brute de 1,3% à 3,38 Mds € hors les cinq chaînes publiques [2].

> Bilan de l’audience TV : juillet 2009

Jamais depuis 1991, il n’y avait eu autant de foyers panélisés qui se sont déclarés  en vacances  auprès de Médiamétrie ce mois de juillet 2009. Un jour moyen, ce sont ainsi 11,2% des foyers pour lesquels leur audience TV est par convention considérée comme nulle. Mais même en vacances, les Français gardent un lien privilégié avec leur poste de TV.

 La télévision fait aujourd’hui partie de l’équipement électroménager du caravanier. 

          Eric Ambrosini – Directeur du camping Les Sablons, Portiragnes – Plage (34)
          Le Monde – 29 juillet 2009

Pour autant, chaque individu âgé de ‘4 ans ou +’ a consacré en moyenne à la télévision 3 heures et 02 minutes par jour au mois de juillet 2009, soit effectivement 2 minutes de plus en un an et + 22 minutes quotidiennes en 10 ans. A noter que la durée d’écoute par téléspectateur s’élève à 4 heures et 16 minutes, soit un temps passé très proche des autres mois (4h21 ce 1er semestre).

Vacances scolaires, programmation 100% soleil sur toutes les chaînes avec le retour des incontournables de l’été (information, films, séries, sports, télé-réalité…) ont rendu l’écran TV encore plus irrésistible auprès de nombreux publics :
– les enfants âgés de 4 à 10 ans : 2 heures 00 minute +   2 min/jour en un an
– les 25-49 ans : 3 heures et 01 minute                           +   4 min/jour
– les femmes de 25 à 34 ans : 3 heures et 26 minutes      + 14 min/jour
– les individus CSP+ [3] : 2 heures et 19 minutes                +   2 min/jour
– les actifs : 2 heures et 52 minutes                                +   9 min/jour.

En 10 ans, la durée d’écoute de juillet affiche une excellente progression pour :
– les ménagères 15 à 49 ans : 3 heures et 05 minutes  + 34 min/jour en dix ans
– les 25-34 ans : 3 heures et 03 minutes   + 32 min/jour
– les hommes de 25 à 49 ans : 2 heures et 48 minutes + 24 min/jour
– les individus CSP + : 2 heures et 19 minutes  + 15 min/jour
– les 4 à 14 ans : 2 heures et 02 minutes    + 10 min/jour.
 

> Même en vacances, les Français restent fidèles à la télévision !

Selon une étude réalisée par Toluna pour KR Media, 96% des Français (16-60 ans) déclarent regarder la télévision quand ils ne sont pas chez eux [4].
– 89,5% chez des amis.
88,5 % sur leur lieu de vacances.
– 60,5% dans un lieu public (bar, restaurant…).

> Bilan de l’audience TV : janvier-juillet 2009

Sur les 7 premiers mois de l’année 2009, les résidents métropolitains, âgés de ‘4 ans ou +’, sont restés à l’écoute de la télévision. Ils y ont consacré 3 heures et 23 minutes par jour, soit 14,1% de leur journée, sommeil compris. A noter, cette durée d’écoute est en progression d’un quart d’heure par jour sur 10 ans.

La télévision est plus que jamais ancrée dans la vie des Français. L’évolution de la durée d’écoute sur plusieurs cibles commerciales très prisées par les annonceurs le démontre :
– les adolescents de 11 à 14 ans : 2 heures et 09 minutes   + 3 min/jour en un an
– les ménagères de 25 à 59 ans : 3 heures et 43 minutes + 3 min/jour
– les actifs : 3 heures et 14 minutes                                   + 4 min/jour.

Sur 10 ans, la durée d’écoute affiche également de fortes progressions sur plusieurs cibles stratégiques :
– les ménagères avec enfants : 3 heures et 37 minutes + 28 min/jour en 10 ans
– les ménagères de 15 à 49 ans : 3 heures et 32 minutes + 25 min/jour
– les actifs : 3 heures et 14 minutes                                   + 22 min/jour
– les 25-49 ans : 3 heures et 22 minutes                            + 21 min/jour
– les individus CSP+ : 2 heures et 44 minutes                    + 18 min/jour.

 10 ans de durée d’écoute par individu – Ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ [Médiamat/Médiamétrie]

> En savoir +

5% de pénétration quotidienne des TV locales sur leur bassin de diffusion.

Selon les premiers résultats de l’étude d’audience de la télévision au niveau régional   TV locales  [5] portant sur la période septembre 2008 – juin 2009, près d’un million de téléspectateurs (956 700 individus âgés de 15 ans ou +) passent en moyenne 31 minutes par jour sur une chaîne locale, qu’elle soit diffusée en hertzien analogique et/ou numérique, par le câble ou l’ADSL.
19 359 100 personnes habitent dorénavant sur le bassin de diffusion d’au moins une des 39 chaînes de télévision locale mesurées, dont 7 en Ile-de-France.

> Janvier-juillet 2009 : l’audience des  Autres TV 

Les  autres TV  s’imposent dans le paysage audiovisuel français et dans les habitudes des téléspectateurs.

Sur le seul mois de juillet 2009, avec une part d’audience de 27,5% auprès des individus âgés de ‘4 ans ou plus’, les ‘autres TV’ ont le vent en poupe (+ 4,4 points en un an). Durant le mois de juillet, les foyers y ont ainsi consacré 1 heure et 28 minutes (+ 15 minutes en un an).

Depuis le début de l’année, les foyers les ont regardées 1 heure et 36 minutes par jour en moyenne (+ 16 minutes en un an), représentant une part d’audience foyer de 28,6% (vs 23,9% sur la période janvier-juillet 2008). 

> Focus sur les autres chaînes reprises sur la TNT gratuite [6]

Le 31 juillet 2009, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a autorisé la mise en service de la Télévision Numérique Terrestre dans 55 nouvelles zones. Ainsi, le taux de couverture de la TNT en France dépasse aujourd’hui 88% avec un objectif réitéré de 95% pour le 30 novembre 2011, date du passage au tout numérique.

En conséquence, les chaînes de la TNT gagnent en audience. Sur la période janvier-juillet 2009, les individus âgés de ‘4 ans et plus’ consacrent 25 minutes par jour aux 14 chaînes nationales de la TNT gratuite. Auprès des seuls individus ‘4 ans et ou plus’ équipés exclusivement de récepteurs TNT – soit 40,6% des équipés TV -, la durée d’écoute s’élève à 45 minutes par jour (part d’audience de 21,1%).


Parts d’audience des  autres TV 
[7] auprès de quelques cibles et leur évolution pour la période janvier-juillet 2009 vs janvier-juillet 2008

(Pda moyenne  4 ans ou +  : 27,5% (+ 4,4 points)


> Janvier – juillet 2009 : les annonceurs ont consacré 3,65 Mds € bruts à la publicité TV sur l’ensemble des chaînes (en recul de 2,6% en un an) [8]. [Yacast]

Top 10 des secteurs annonceurs TTV (y compris France Télévisions) sur la période ‘janvier-juillet 2009’ :

Les 10 premiers secteurs annonceurs représentent 84,0% du total des investissements publicitaires toutes TV.

> Zoom sur les chaînes numériques [Yacast]

Les annonceurs plébiscitent les chaînes numériques qui continuent à progresser dans le paysage audiovisuel ! Ainsi, ce sont près de 1 083,6 M€ qui ont été investis sur la période, soit une progression de 29,1% sur un an.

Top 5 des secteurs annonceurs sur l’ensemble des chaînes numériques sur ‘janvier-juillet 2009’ :

> Dont les seules chaînes gratuites de la TNT [Yacast]

Depuis leur lancement le 31 mars 2005, les chaînes de la TNT gratuite [9] sont devenues incontournables pour les annonceurs, qui y ont consacré 695,2 M€ bruts sur la période janvier-juillet 2009, soit une augmentation de 64,6% en un an ! Le budget TV alloué aux chaînes de la TNT (hors 6 grandes chaînes nationales) représente ainsi 19,0% du total TV en données brutes, soit + 8,1 points sur la période.

Top 5 des secteurs annonceurs sur les chaînes gratuites de la TNT sur janvier-juillet 2009 :

> Grandes chaînes nationales [TNS Media Intelligence]

Tableau de bord de la publicité TV – janvier – juillet 2009 :

• 2 564 M€ ont été investis sur les 6 grandes chaînes nationales, dont
2 345 M€ sur les 3 grandes chaînes privées (TF1, Canal +, M6), soit -7,2% sur un an, pour une durée de publicité diffusée en baisse de 1,1% (-7,3% pour les 6 chaînes).
• 720 annonceurs ont communiqué sur 2543 produits ou services.
• Le budget moyen investi par produit est de 1008 K€ bruts.
• Le coût pour 1000 téléspectateurs (‘4 ans ou +’) est de 7,46 € bruts, soit un coût/GRP (base 30 secondes) de 4 335 € bruts. Le coût par GRP (base 30 secondes) auprès des ménagères âgées de 15 à 49 ans est de 3915 € bruts, soit un coût pour 1000 de 36,25 € bruts.

> Focus sur la publicité TV : juillet 2009 [TNS Media Intelligence]

Sur le seul mois de juillet 2009, les annonceurs ont consacré 371,8 M€ bruts à la publicité TV sur l’ensemble des chaînes, en progression de 1,9% sur un an.

Sur toutes les chaînes numériques (TNT, câble, satellite, ADSL), la croissance est de 15,4%, à un rythme toutefois deux fois inférieur au taux de croissance observé durant le 1er semestre 2009. 105,5 M€, soit 28,4% de toute la publicité TV, ont été investis sur 76 chaînes mesurées.
Avec 69,7 M€ bruts investis, en hausse de 47,8% vs juillet 2008, les 10 chaînes de la TNT gratuite représentent 18,7% (vs 12,9% en juillet 2008) du marché publicitaire TV.

266,3 M€ bruts ont donc été investis sur les 6 grandes chaînes nationales, dont 245,4 M€ sur les 3 premières chaînes privées, en hausse brute de 4,5% sur un an, c’est-à-dire avant remises et dégressifs, hors parrainage.

> Zoom : parrainage [TNS Media Intelligence] [10]

416 annonceurs ont communiqué en parrainage TV au cours de la période janvier-juillet 2009.

Top 5 des secteurs annonceurs en part de volume de
messages de parrainage


> En savoir ++ : entendu, lu, vu …

Aujourd’hui, la télévision reste un média incontournable sur la glace. Même s’il est vrai qu’Internet a un vrai rôle à jouer et que ce rôle sera encore plus grand dans l’avenir. Nos consommateurs de glaces sont des internautes réguliers. Pour autant, sur des marques familiales comme Carte d’Or, l’avantage de la télévision est incontestable dans la mesure où l’on touche toute la famille rassemblée devant son écran. Internet se démocratise, c’est sûr, mais ce n’est pas encore un média de masse.

              Valérie Osmont, Chef de projet desserts glacés – Unilever (marque Miko)
              www.e24.fr – 23 juillet 2009


[1] Médiamat/Médiamétrie – La DET (durée d’écoute par téléspectateur) est comparable à la DEA généralement communiquée pour la radio ou le temps de connexion pour les internautes. De son côté, la DEI (durée d’écoute par individu) exprime le temps passé en moyenne devant la télévision par chaque Français de plus de 4 ans disposant d’au moins un téléviseur à son domicile.
La DET est également le rapport entre la DEI (3h23/j) et le taux d’audience cumulée (78,1%) calculée sur la période du 29/12/2008 au 02/08/2009 vs 31/12/2007 au 03/08/2008.
Le seuil de vision est passé d’une à 10 secondes consécutives depuis le 29/12/2008.
[2] TNS Media Intelligence – 5 chaînes publiques = France 2, France 3 (y.c. espaces régionaux), France 4, France 5 (24h/24), France Ô.
[3] Catégorie socioprofessionnelle supérieure totalisant 12 047 000 individus équipés TV en France métropolitaine âgés de 15 ans ou +.
[4] Sondage effectué du 12 au 17 juin auprès d’un échantillon national de 873 personnes âgées de 16 à 60 ans représentatif de la population française.
[5] Médiamétrie –  TV locales  : enquête effectuée par téléphone auprès d’environ 25 000 individus ‘15 ans ou +’ équipés TV et habitant la zone de diffusion des 39 chaînes locales ; Ile-de-France = Cap 24, Demain TV IDF, IDF1, NRJ Paris, Téléssone, Télif, TV FIL 78.
[6] France 5 après 19h, Arte avant 19h, Direct 8, W9, TMC, NT1, NRJ12, LCP – Assemblée Nationale / Public Sénat, France 4, BFM TV, i>TELE, Virgin 17 et Gulli.
Les chaînes locales de la TNT n’y figurent pas.
[7]  Autres TV  : chaînes reprises sur la TNT (Télévision Numérique Terrestre), chaînes locales, régionales, étrangères, thématiques, interactives et non signées, diffusées sur l’ADSL, le câble, le satellite et la TNT.
[8] Yacast – 88 chaînes
[9] Virgin 17, Gulli, Direct 8, W9, TMC, NT1, NRJ12, France 4, BFM TV, I télé
[10] TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, Arte, M6, W9

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org