SNPTV

Communiqué SNPTV : audience et publicité TV des chaînes thématiques



   

Si vous ne lisez pas cet e-mail, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 8 juillet 2003

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience et de la publicité TV sur les chaînes thématiques.

______________________________________________________________________________________________

è Le Syndicat National de la Publicité TéléVisée regroupe sept régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes thématiques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du media.

 

Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin

T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

1, quai du Point du Jour
92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
e-mail : smartin@snptv.org


L’audience des « Autres TV » (Médiamat/Médiamétrie)

Les individus âgés de ‘4 ou plus’ recevant une offre élargie d’au moins 15 chaînes regardent en moyenne la télévision 7 minutes de plus que l’ensemble des Français, abonnés ou non.

Aux côtés des chaînes hertziennes nationales, l’augmentation de la durée d’écoute de l’agrégat  autres TV  (chaînes du câble et du satellite, et autres chaînes hertziennes locales ou étrangères pour les zones frontalières) est de + 3 minutes par jour aux mêmes dates que les vagues MédiaCabSat [1]. La part d’audience des  autres TV  progresse ainsi sur un an de 1,5 point à 10,7% Vs janvier-juin 2002.

Sur l’ensemble des grandes cibles publicitaires comme sur certains publics plus ciblés et recherchés, les
chaînes thématiques progressent en part d’audience, notamment auprès des :

          enfants âgés de 4 à 10 ans : 18,0% (+ 3,2 points Vs janvier-juin 2002),

          hommes âgés de 15 à 24 ans : 15,7% (+ 2,9 points Vs janvier-juin 2002),

          individus CSP + [2] : 12,8% (+ 1,3 point  Vs janvier-juin 2002).

L’offre multiple et variée de chaînes jeunesse, musicales, jeux, fiction/cinéma, informations, sports… attire manifestement des foyers français dont le comportement d’écoute télévisuelle est mesuré en permanence :

l’audience des chaînes thématiques (5ème MédiaCabSat/Médiamétrie)

Au nouveau pointage ce 8 juillet, l’audience des chaînes du câble et du satellite MédiaCabSat [3] établit que :

          24,5% des individus âgés de ‘4 ans ou +’ équipés d’une TV (soit 13 059 000 individus) sont abonnés à une offre élargie de programmes. En un an, ce sont 7,2% d’individus abonnés supplémentaires.

          Ces abonnés répartissent leur temps passé devant la TV sur les :
* chaînes thématiques à 34,1% (+ 1,9 point),
* chaînes nationales (quel que soit le mode de réception) à 65,9%.


Auprès des 1 311 000 enfants abonnés âgés de 4 à 10 ans (soit 27,6% des enfants), le partage de durée d’écoute TV entre les chaînes thématiques et les chaînes hertziennes nationales est favorable aux premières avec 54,5 % Vs 45,5 %.

Evolution du nombre d’individus âgés de ‘4 ans ou +’ abonnés à une offre élargie depuis 2001

¡          1ère vague : 21,5% (du 19/02/2001 au 29/07/2001)
¡         
2ème vague : 22,4% (du 03/09/2001 au 17/02/2002)
¡         
3ème vague : 23,0% (du 31/12/2001 au 16/06/2002)
¡         
4ème vague : 23,5% (du 02/09/2002 au 16/02/2003)
¡         
5ème vague : 24,5% (5ème vague : du 30/12/2002 au 15/06/2003)

Janvier-mai 2003 : les chaînes thématiques représentent 6,2 % de la publicité TV

Au total sur les cinq premiers mois de l’année 2003 couvrant à deux semaines près la vague MédiaCabSat, les investissements publicitaires des annonceurs sur les chaînes du câble et du satellite ont représenté 6,2% de la publicité TV en télévision et atteint 138 M€ bruts [4] sur les 2 212 M€ bruts toutes chaînes confondues.

Top 3 des Familles : comme sur les six chaînes de TV nationales, les annonceurs de l’Alimentation [5] forment le premier secteur annonceur sur les chaînes thématiques. Ils représentent 21% des investissements TV câble/satellite et progressent de 22% Vs janvier-mai 2002. La famille ‘Toilette-Beauté’ (3ème) croît elle aussi de + 16% sur un an. A l’exception du ‘Transport’ (2ème) qui consacre 10% de ses investissements TV aux chaînes thématiques, les deux autres grandes Familles annonceurs conservent 95% de leurs dépenses de communication TV aux chaînes hertziennes nationales.

1/5ème des investissements TV de la Famille ‘Equipement matériel sport’ est consacré aux chaînes thématiques.

Les chaînes thématiques ciblent par essence des centres d’intérêt particuliers. La possibilité d’aborder une cible définie qui s’élargit progressivement : enfants, sportifs, cinéphiles, passionnés de musique, d’histoire,… bénéficie à ces télévisions du fait de leur forte affinité et sans doute d’un certain esprit  club  des téléspectateurs né du nécessaire engagement par un abonnement au câble, à CanalSatellite ou TPS.

Cette spécificité garantit aux annonceurs une plus grande complémentarité avec les chaînes nationales, conjuguée avec l’efficacité intrinsèque du media télévision – au plus, 7% des programmes sont des écrans publicitaires, l’image, le son et le mouvement confortent la mémorisation des spots TV plus que toute autre forme d’expression créative, l’investissement dans les programmes reste sans cesse soutenu -, et une réelle alternative aux supports non télévisuels, y compris de  niche  marketing. Ainsi, parmi les 81 chaînes souscriptrices au 5ème MédiaCabSat, toutes couvrent en moyenne sur une semaine au moins 550 000 à plus de 7 millions d’individus âgés de ‘4 ans ou plus’, hors chaînes  hertziennes  nationales.  

Dorénavant fortes de deux années de mesure permanente d’audience, certaines familles d’annonceurs privilégient logiquement plus que d’autres les chaînes du câble et du satellite :
         
Audiovisuel Photo Cinéma : 38,5% de leurs investissements toutes TV,
         
Culture & Loisirs : 12,1%,
         
Energie : 11,5%,
         
Informatique : 11,4%

Plus anecdotique (90 K€), la publicité financière TV est exclusivement présente sur les chaînes thématiques.

è Au total, 600 annonceurs ont communiqué sur la période janvier-mai 2003 en TV thématiques parmi lesquels 159 (soit 27%) investissent exclusivement sur les chaînes du câble et du satellite. Par exemple : 4 marques automobiles, 6 marques deux roues, Airbus Industrie, des PME ou collectives agro-alimentaires, 10 éditeurs audio-vidéo, des banques étrangères, des offices de tourisme… En règle générale, les annonceurs des familles liées aux Loisirs (Culture & Loisirs et Voyage-Tourisme) sont plus particulièrement exclusifs à la thématique des chaînes câble et satellite.

Les modifications réglementaires annoncées pour les  secteurs interdits  renforceront leur attractivité.



[1] Du lundi 30 décembre 2002 au dimanche 15 juin 2003 Vs du lundi 31 décembre 2001 au dimanche 16 juin 2002

[2] Catégories Socio-Professionnelles supérieures, soit une population de 9,74 millions d’individus (= 21,3% des adultes)

[3] Mesure des comportements d’écoute TV de 3100 individus âgés de 4 ans ou plus dont le foyer est abonné à une offre élargie de programmes (câble analogique plus de 15 chaînes, câble numérique, Canalsatellite et TPS). Recueil sur 24 semaines auprès d’un panel de 1015 foyers.

[4] Valorisation TNS Media Intelligence établie sur la base des conducteurs de publicité communiqués par les régies publicitaires et des tarifs bruts spot à spot des chaînes.

[5] La Famille Alimentation représente 29% des investissements publicitaires TV sur les chaînes nationales.

   Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV

http://www.snptv.org