SNPTV

Communiqué SNPTV – 1er trimestre 2009

Newsletter
16/04/2009
Si vous ne lisez pas ce mèl, vous pouvez télécharger le communiqué en cliquant ici !

Boulogne-Billancourt, le 16 avril 2009

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l’audience TV et de la publicité TV pour le 1er trimestre 2009.

Le Syndicat National de la Publicité Télévisée regroupe six régies publicitaires des TV : grandes chaînes nationales, chaînes numériques et services interactifs. Chaque mois, le SNPTV dresse un bilan des performances de la publicité TV associées à l’audience du média TV.


Bien à vous.

Contact presse : Stéphane Martin
T. +33 (0)1 41 41 43 21

1, quai du Point du Jour
F-92656 Boulogne Cedex
fax : +33 (0)1 41 41 43 30
courriel :
smartin@snptv.org


Le début de l’année 2009 a été résolument télévisuel : chaque jour du premier trimestre, ce sont 46,4 millions de téléspectateurs qui se sont réunis devant leur(s) écran(s) TV.

 Rien ne fonctionne mieux que la télévision en matière de publicité .

     Christophe Lambert, co-fondateur de l’agence Blue.
La Correspondance de la Publicité – 01 avril 2009

> Bilan de l’audience TV : 1er trimestre 2009

Au 1er trimestre 2009, les individus âgés de ‘4 ans et +’ ont regardé en moyenne la télévision, à domicile, durant 3 heures et 39 minutes par jour, en progression de 3 minutes quotidiennes en un an [1].

10 ans de durée d’écoute par individu – Individus âgés de ‘4 ans ou +’

La durée d’écoute par individu âgé de ‘4 ans ou +’ a augmenté de 12 minutes par jour en 10 ans !

La fidélité des téléspectateurs reste intacte au 1er trimestre de l’année 2009 en se renforçant même grâce à des programmes toujours plus variés, qui permettent à la télévision d’atteindre des audiences aux niveaux historiques !
L’audience est ainsi en hausse auprès de nombreux publics, qui confirment leur appétence continue pour le média TV, dont des cibles publicitaires recherchées :
• les femmes responsables des achats avec enfants : 3 heures et 59 minutes (+ 5 minutes par jour),
• les individus CSP + [2] : 2 heures et 58 minutes (+ 2 minutes),
• les femmes âgées de 15 à 49 ans : 3 heures et 23 minutes (+ 1 minute),
• les hommes âgés de 25 à 49 ans : 3 heures et 17 minutes (+ 1 minute).

A noter, la durée d’écoute par téléspectateur s’élève à 4 heures et 30 minutes par jour sur le 1er trimestre 2009, soit + 9 minutes/jour de progression en un an. [3]

> De nouveaux écrans conquis par la télévision

La télévision, partout, sur tous les écrans ! En complément des offres déjà disponibles sur les téléphones mobiles (Edge, 3G, 3G+) [4], la télévision a fait son apparition sur l’écran de l’iPhone, le téléphone multimédia, qui comptait en mars 2009 plus de 810 000 adeptes, avant la concurrence des offres de télévision numérique mobile d’autres opérateurs [5]. La télévision va-t-elle aussi se développer sur ces nouveaux écrans ?  Les tendances internationales vont dans ce sens , a affirmé Philippe Le Fessant, directeur associé de Jap’Presse à l’occasion de l’atelier SNPTV aux Journées de la Communication et du Marketing le 2 avril dernier. En effet, au Japon et en Corée du Sud,  l’utilisation du téléphone mobile comme écran de télévision est un fait avéré et ancré pour la quasi-totalité de la population .

Nouveaux écrans et nouveaux usages de la télévision avec également le développement de la VOD : le baromètre  Vidéo 360  publié le 9 avril 2009 par Médiamétrie et NPA démontre que, malgré des idées reçues, les Français privilégient le téléviseur à l’ordinateur pour regarder de la VOD [6]. C’est ainsi que 1,3 million d’individus utilisent tous les mois un service de VOD sur le téléviseur (en progression de 30% sur un an) alors qu’ils sont 400 000 à l’utiliser sur un ordinateur. La télévision, l’écran préféré des Français !

> Janvier-mars 2009 : l’audience des  Autres TV 

L’engouement pour les chaînes numériques augmente chaque jour un peu plus. Les foyers français métropolitains profitent de la nouvelle offre télévisuelle dans toute sa diversité en lui consacrant 1 heure et 40 minutes par jour, soit 19 minutes de plus en un an !
Ce renforcement des  autres télévisions  (que les sept grandes chaînes nationales) touche tous les publics. La part d’audience moyenne auprès de l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ est de 26,5% (vs 22,0%).

> Focus sur les chaînes de la TNT

La TNT a fêté son quatrième anniversaire le 31 mars dernier et son cadeau est celui des téléspectateurs qui répondent de plus en plus présents jour après jour ! Ainsi, les téléspectateurs équipés exclusivement d’un récepteur TNT [7] consacrent 25 minutes par jour aux seules chaînes gratuites de la TNT, soit une part d’audience de 11,5%. A noter, que ces téléspectateurs regardent la télévision durant 3 heures et 50 minutes par jour en moyenne, soit 11 minutes de plus que l’ensemble des individus âgés de ‘4 ans ou +’ !

Parts d’audience des  autres TV  auprès de quelques publics et leur évolution au 1er trimestre 2009 vs janvier-mars 2008
(Pda moyenne  4 ans ou +  : 26,5% (+ 4,5 points)


> En savoir + : pas de croissance sans publicité !

Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole d’économie de Paris, a mis fin à une idée reçue selon laquelle la publicité serait un frein à l’investissement en recherche et développement et figerait ainsi l’économie.

En effet, ses recherches sur l’impact de la publicité sur les entreprises l’ont conduit à démontrer que  les sociétés qui font beaucoup de publicité ne réduisent pas leurs dépenses de recherche et développement. Au contraire, la mise en place de gros budgets de R&D a tendance à précéder des augmentations des dépenses publicitaires [8]. Par exemple, pour le secteur de l’automobile, la dépense en recherche et développement s’élève à 3,4 Mds€ et à 1,5 Mds€ en publicité.
=> Publicité et R&D, un duo complémentaire pour la croissance ! 

En pleine récession, les annonceurs maintiennent leur confiance dans la publicité télévisée au 1er trimestre 2009 !

> Janvier-mars 2009 : les annonceurs ont investi 1 469,1 M€ bruts sur l’ensemble des chaînes, en retrait de 6,3% vs 1er trimestre 2008 [9](compte tenu cependant des évolutions d’une année et sur l’autre des politiques commerciales de certaines régies TV et les évolutions législatives et réglementaires de l’offre publicitaire à la télévision).

Selon Yacast, 831 annonceurs ont fait le choix de communiquer en télévision au 1er trimestre 2009 : 10% de moins que le 1er trimestre 2008 selon TNS MI. Parmi les 20 premiers annonceurs, 16 ont au moins maintenu leurs investissements à la télévision, certains accentuant significativement sur un an leurs présences à la télévision, comme par exemple :

– Citroën (+ 80,4%) -> + 4,3% d’immatriculations de voitures particulières dans un marché automobile en recul de 3,9% sur la même période, [10]
– SFR (+ 65,6%) -> + 28,1% de chiffre d’affaires en 2008, [11]
– Nestlé (+ 48,1%) -> la France, 2ème marché mondial du groupe après les Etats-Unis avec un CA 2008 en hausse de + 2,7% en €uros,
– Lu (+ 36,7%) -> leader français des biscuits sucrés et salés et de la panification, un savoir-faire de 160 ans et un faire-savoir efficace (CA > 1 Md€ en 2008) [13]
– Reckitt Benckiser (+ 31,7%) -> 2ème annonceur TV ce début d’année 2009, leader mondial des produits d’entretien de la maison (Cillit Bang, Vanish, Calgonit, Air Wick… ), qui partout dans le monde consacre plus de 90% de son budget marketing à la publicité télévisée. [12]

Les 10 premiers secteurs annonceurs représentent 85,3% du total des investissements publicitaires toutes TV.

Top 10 des secteurs annonceurs TTV (y compris FTV) en janvier-mars 2009 :

> Zoom sur les chaînes numériques [Yacast]

Les chaînes numériques affichent d’excellents scores sur le 1er trimestre 2009. Les annonceurs ont investi 422,2 M€ sur la période janvier-mars 2009, soit une progression de 33,2% en un an !

Top 5 des secteurs annonceurs chaînes numériques sur janvier-mars 2009 :

> Dont les seules chaînes gratuites de la TNT [Yacast]

Le 1er trimestre 2009 a été bénéfique aux chaînes de la TNT, qui affichent une croissance de 71,3% en un an ! Les investissements publicitaires sont passés de 155,6 M€ à 266,5 M€ bruts. Le budget TV alloué aux chaînes de la TNT (hors 6 grandes chaînes nationales) représente ainsi 18,1 % du total des investissements publicitaires à la TV, soit + 8,2 points sur un an !

Top 5 des secteurs annonceurs chaînes gratuites de la TNT sur janvier-mars 2009 :

> Grandes chaînes nationales [TNS Media Intelligence]

Tableau de bord de la publicité TV – janvier-mars 2009 :

1 046,9 M€ ont été investis sur les 6 grandes chaînes nationales,
• dont 950,7 M€ ont été investis sur les 3 grandes chaînes privées (TF1, Canal +, M6),
528 annonceurs ont communiqué sur 1470 produits ou services,
• le budget moyen investi par produit est de 712 K€ bruts,
• le coût pour 1000 téléspectateurs (‘4 ans ou +’) est de 7,21 € bruts, soit un coût/GRP (base 30 secondes) de 4131 € bruts,
• le coût/GRP (base 30 secondes) auprès des ménagères âgées de moins de 50 ans est de 3778 € bruts, soit un coût pour 1000 de 35,69 € bruts,
• le coût/GRP (base 30 secondes) auprès des individus CSP + est de 5623 € bruts, soit un coût pour 1000 de 51,50 € bruts.

> Zoom : parrainage [TNS Media Intelligence]

289 annonceurs ont communiqué en parrainage TV au 1er trimestre 2009.

Top 5 des secteurs annonceurs
en part de volume de messages de parrainage

> Vuàlatélé : les annonceurs défient la crise ! 

 L’innovation et la publicité sont les moteurs de la croissance des annonceurs. Les entreprises qui ont investi en publicité en période de crise, quand d’autres désinvestissaient, ont gagné des parts de marché. Pendant la crise du début des années 90, Procter & Gamble a triplé ses dépenses de publicité et multiplié par neuf ses profits au cours des années suivantes ! 
     
                                          Raphaël de Andreis, co-président de BETC Euro RSCG
                                          Les Echos – 11 mars 2009

> En savoir + : entendu, lu, vu …
 
 En cinq ans, le télévision a gagné 5 minutes et, l’an dernier, elle a battu tous les records aux Etats-Unis avec une durée d’écoute de 277 minutes .
                                                       Jacques Braun, vice-président d’Eurodata TV.
                                                       Les Echos. 25 mars 2009

 La télévision n’a jamais été aussi créative et interactive .
                                                       Pascal Josèphe, consultant.
                                                       Les Echos. 25 mars 2009

 La télé du salon, ce n’est pas son ordinateur personnel, ce n’est pas son téléphone portable, la télé, ça se regarde à plusieurs .
                                Patrick Barry, dirigeant du projet Connected TV, Yahoo!        
                                Libération. 3 avril 2009

 Les clients nous réclament souvent la marque de maillot qu’ils ont vue la veille à la télé .
           Christine Cebron, responsable des rayons textiles pour la chaîne Intersport.
           Capital. 25 juillet 2008


Le SNPTV vous donne rendez-vous le 24 juin prochain pour la 4ème édition de son Université d’été à l’Eurosites George V (Paris).

Réservez dès aujourd’hui votre journée pour assister jusqu’à 9 conférences 100% utiles sur la publicité TV & la télévision !

De la veille internationale, à l’innovation, en passant par la convergence et l’efficacité de la publicité télévisée… ce sont près de 40 intervenants qui vous proposeront de vous (in)former mais aussi d’échanger sur des sujets d’actualité, des innovations, des perspectives mondiales…

Une palette de sujets à votre disposition pour assouvir votre curiosité à votre guise !


[1] Médiamat /Médiamétrie – du 1er janvier au 31 mars 2009
[2] Catégories socio-professionnelles supérieures de 10,917 millions d’équipés TV, soit 22,2% des adultes.
[3] Médiamat/Médiamétrie – La DET (durée d’écoute par téléspectateur) est comparable à la DEA généralement communiquée pour la radio ou le temps de connexion pour les internautes. De son côté, la DEI (durée d’écoute par individu) exprime le temps passé en moyenne devant la télévision par chaque Français de plus de 4 ans disposant d’au moins un téléviseur à son domicile.
La DET est également le rapport entre la DEI (3h39/j) et le taux d’audience cumulée (81,2%) calculée sur la période du 29/12/2008 au 29/03/2009 vs 31/12/2007 au 30/03/2008.
[4] Cf. page 35 de la 7ème édition du Guide des chaînes numériques – mars 2009
[5] iPhone commercialisés par Orange
[6] La VOD comprend toute oeuvre audiovisuelle professionnelle, délinéarisée et dématérialisée, acquise ou louée légalement contre un acte d’achat ou gratuitement sur tous les supports de diffusion (PC, TV, téléphone mobile ou encore baladeur multimédia).
[7] Depuis le communiqué de juin 2008 de Médiamétrie, ce sont l’ensemble des personnes de 4 ans ou plus vivant dans un foyer équipé d’au moins un adaptateur TNT (soit intégré au téléviseur, soit externe) et non-abonné au câble, ni à Canalsat, ni à TPS, et ne recevant pas la TV par ADSL.
[8] Challenges – 12 février 2009
[9] Yacast – 88 chaînes
[10] Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) – 1er trimestre 2009
[11] Vivendi.com – Incluant en cours d’année 2007, Club Internet, Neuf Cegetel et Tele 2 France
[12] Rapport de gestion 2008 Nestlé
[13] CNBC décernant à Londres le 27 mars 2009 le titre de European Business Leader of the Year à Bart Becht, CEO de Reckitt Benckiser. Croissance 2008 de + 10% à périmètre et taux de change constants à 6,6 Mds£ soutenue par une hausse de + 14% des investissements publicitaires vs 2007, représentant 12,4% du chiffre d’affaires net du groupe alloué pour soutenir ses marques (source : rapport annuel). Prévision de croissance annoncée de + 4% en 2009.

Droits de reproduction et de diffusion réservés Š SNPTV www.snptv.org